Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Les McKeown, de son vrai nom Leslie McKeown, fut un chanteur écossais plus particulièrement connu pour avoir été le chanteur du groupe Bay City Rollers durant sa période la plus faste au milieu des années 70.

Groupe qu’il rejoint en 1973 après le départ de l’ancien chanteur fondateur Gordon Clark et avec lequel il va connaitre plusieurs succès notoires dont « Remember (Sha-La-La-La) », « Shang-a-lang » et « Summerlove senation » en 1974.

Mais également « Bye, bye, baby » en 1975 ainsi que « Saturday night », « Money honey » et «  I only want to be with you » en 1976.

Malgré ces succès à répétition, l’ambiance au sein du groupe est loin d’être au beau fixe et le chanteur décide de quitter le navire en 1978 pour former un nouveau groupe nommé Egotrip.

Groupe avec lequel il produit un premier album « All washed up » en 1979, album qui va connaitre un joli succès d’estime.

Premier opus qui en appellera d’autres par la suite puisqu’il en produira 8 dans les décennies qui suivront. D’autres albums au succès moindre mais a l’intérêt non négligeable…

Artiste qui nous quittera le 20 Avril 2021 à l’âge de 65 ans des suites d’un arrêt cardiaque.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Remember (Sha-La-La-La) (Bay City Rollers) 1974
  • Shang-a-lang (Bay City Rollers) 1974
  • Summerlove sensation (Bay City Rollers) 1974
  • Bye, bye, baby  (Bay City Rollers) 1975
  • Give a little love (Bay City Rollers) 1975
  • Saturday nigh (Bay City Rollers) 1976
  • Money honey (Bay City Rollers) 1976
  • Rock and Roll love letter (Bay City Rollers) 1976
  • I only want to be with you (Bay City Rollers) 1976
  • Yesterday's hero (Bay City Rollers) 1976
  • It's a game (Bay City Rollers) 1977
  • You made me believe in magic (Bay City Rollers) 1977
  • The way I feel tonight (Bay City Rollers) 1977
  • Where will I be now (Bay City Rollers) 1978
  • All washed up 1979
  • Shall I do it (One more number one) 1979
  • Long distance love 1979
  • Dedicate this record 1980
  • Sayonara 1980
  • What does she see in me ? 1981
  • Tender love 1981
  • What does she see in me ? 1982
  • Just when I needed you most 1982
  • Can't we talk it over ? 1982
  • Gonna make you an offer 1982
  • Heart control 1982
  • Love is just a breath away 1988
  • She’s a lady 1988
  • It’s a game 1989
  • Nobody makes me crazy (Like you do) 1989
  • Love hurts and love heals 1989
  • Crazy nights 2016
  • Sweet 16 2016
  • Champion 2016
L'amour blesse et l'amour guérit...

1974...après quelques essais restés pour le moins infructueux, le groupe va enfin décrocher une première étoile avec ce titre. Un étoile qui va en appeler bien d'autres...

1974...une année 1974 qui voit le groupe exploser au plus haut niveau et devenir de facto l'un des phénomènes du moment. Reste maintenant à confirmer que tout cela n'est pas du au hasard...

1974...certes ce titre là n'aura pas vraiment le même niveau de succès que ses 2 prédécesseurs mais il s'en sortira tout de même haut la main. C'est déjà ça...

1975...ils vont revisiter ici le titre des 4 Seasons et bien leur en prend car leur version à eux va faire un véritable carton planétaire et dépasser de très très loin le succès atteint par l'original. E-NOR-MI-SSIME !

1975...difficile pour ce titre de rivaliser avec son prédécesseur mais il va tout de même permettre au groupe de continuer sur la même dynamique du succès que précédemment. L'essentiel est préservé...

1976...cette fois-ci le succès s'étend également aux Etats-Unis, chose qu'ils n'avaient pas encore réussi à réaliser jusqu'alors. Le succès est désormais total !

1976...une année 1976 qui restera incontestablement comme leur meilleur Millésime avec pléthore de succès planétaires. Tout leur sourit de façon pour le moins insolente !

1976...certes certains titres marcheront un peu moins bien que d'autres mais le 'moins bien' est pour le moins relatif. Pour l'instant aucune raison de s'inquiéter plus que ça à ce stade...

1976...c'est encore une version revisitée qui va leur porter chance une nouvelle fois. Leur reprise du titre de Dusty Springfield datant de 1963 va cartonner sur toute la planète et leur offrir cette fois-ci leur ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1976...ils revisitent maintenant du John Paul Young datant de 1974 et une nouvelle fois leur version à eux va quasiment faire aussi fort que l'original. Passés Maitres dans l'art de la copie de luxe...

1977...une année 1977 qui confirme que le groupe arrive à se maintenir dans le peloton de tête avec une facilité pour le moins déconcertante. Espérons que ça dure !

1977...et la belle aventure continue avec ce titre. Cela fait quand même 4 ans que le groupe occupe le haut de l'affiche et il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin à première vue...

1977...malheureusement toutes les plus belles histoires ont une fin. Le groupe va connaitre ici son dernier succès d'envergure et même si l'aventure continuera par la suite, ce sera plus de la figuration qu'autre chose...

1978...la dernière année avant la bascule en solo. Une magnifique aventure qui se termine pour le jeune Les et qui l'aura lancé de façon idéale sur le devant de la scène musicale internationale...

1979...la deuxième partie de carrière s'ouvre donc avec ce titre. Pas sur que cette deuxième partie soit aussi florissante que la première malheureusement...

1979...après, vu l'incroyable succès qu'il aura connu avec les Bay City Rollers, tout le reste ne peut être que du bonus comme on dit...

1979...lui en tout cas profite de l'instant et ne se pose pas plus que ça de questions sur la suite des évènements. Après à tort ou à raison, ça c'est autre chose...

1980...la bascule vers la nouvelle décennie se fait tout en douceur et en finesse. Du bon boulot une nouvelle fois mais qui ne lui permet plus de se maintenir au contact des meilleurs malheureusement...

1980...il est clair que les meilleures années sont désormais derrière mais cela vaut quand même le coup de continuer l'aventure quoi qu'il en soit...

1981...il va tout de même falloir qu'il se réinvente et vite faute de quoi la porte de sortie risque d'arriver plus vite que prévu...

1982...le niveau d'inspiration commence sérieusement à montrer des faiblesses et les voyants sont en train de passer à l'orange. Attention danger...

1982...la concurrence est en train de prendre une telle avance qu'il va lui être extrêmement difficile de revenir dans la course désormais. A lui de se poser les bonnes questions...

1982...il va être difficile de continuer l'aventure sans une remise en cause totale et un changement rapide de style et de sonorité, force est de constater...

1982...il est trop resté ancré sur ses fondamentaux des années 70 et n'arrive pas à en sortir. Or le monde musical autour de lui évolue vite, très vite...

1982...il fait de réels efforts pour essayer de combler les trous mais le retard pris avec la concurrence est tel qu'il lui sera impossible de revenir dans la course...

1988...on va le perdre de vue pendant près de 6 ans et le revoici 6 ans après pour le moins totalement métamorphosé. Il faut dire que quand Dieter Bohlen s'en mêle, ce n'est plus vraiment la même histoire...

1988...un retour dans la course pour le moins inespéré, c'est le moins qu' l'on puisse dire. Alors qu'on le pensait définitivement perdu pour la cause, il nous effectue ici un retour des plus surprenants et surtout des plus efficaces...

1989...une fin de décennie 80 sur les chapeaux de roue et qui lui donne de sérieuses raisons d'espérer de nouveau en l'avenir. Qui eut cru cela possible en début de décennie, pas grand monde c'est sur...

1989...quand on repense à ses débuts avec les Bay City Rollers, on a vraiment du mal à imaginer que c'est bien le même auquel on a affaire aujourd'hui, ça c'est certain...

1989...on ne peut que se réjouir en tout cas de cette métamorphose des plus salutaires et qui lui aura surtout permis de montrer une autre facette de son talent...

2016...puis plus rien de nouveau pendant près de 7 ans. Le revoilà une nouvelle fois de retour avec des titres dont on ne sait pas s'ils sont anciens ou récents. Le doute plane...

2016...quoi qu'il en soit, ces titres viennent se rajouter à une discographie plus que conséquente et qui montre par la même occasion que cet artiste a toute sa place au Panthéon musical de cette fin de XXième siècle...

2016...allez, un p'tit dernier pour la route comme on dit. L'aventure fut belle, qu'elle se doit déroulée à plusieurs ou seul, et le palmarès de l'artiste au final des plus flatteurs...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article