Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

The Stylistics est un groupe américain formé en 1968 et compose à l’origine de Russel Thompkins, Herb Murrell, Airrion Love, James Smith et James Dunn. Un groupe qui est en vérité la résultante de la fusion de 2 autres groups qu’étaient The Percussions et The Monarchs.

Groupe qui sort un premier single « You’re a big girl now » trois ans plus tard en 1971, titre qui leur offre d’entrée un premier succès. Titre extrait du premier album du groupe « The Stylistics » qui sort également la meme année et qui va produire deux autres titres et pas des moindres avec l’énorme « You are everything » toujours en 1971 mais aussi, et surtout, « Betcha by golly, wow » en 1972. Titre qui va leur offrir leur première méga hit planétaire, rien que ça !

Succès amplifié sur le Vieux Continent l’année suivante en 1972 lorsque sort l’album « Round 2 » mais pas aux Etats-Unis paradoxalement. Album qui va produire deux nouveaux méga hits planétaires avec les titres « I’m stone in love with you » toujours la même année ainsi que « Break up to make up » qui sortira quant à lui un an plus tard en 1973.

A raison d’un album par an c’est au tour de « Rockin’ roll baby » de sortir en 1973, album au succès moindre que son prédécesseur mais qui s’en sortira tout de même haut la main avec la production du single du même nom.

Un léger trou d’air qui ne va pas durer très longtemps car l’album « Let’s put it all together » qui va sortir l’année suivante en 1974 va faire un véritable carton planétaire et reste à ce jour l’album le mieux classé de tous. Enorme album qui va produire l’énorme titre « You make me feel brand new », titre qui restera comme le mieux classé de toute leur discographie singles.

Une année 1974 exceptionnelle en tous points puisqu’ils vont réussir à sortir un deuxième album la meme année avec « Heavy », album au succès moindres mais qui va quand même réussir à produire le top hit « Star on a TV show ».

Ils vont rééditer l’exploit de sortir deux nouveau albums l’année suivante en 1975 à savoir « Thank you bay » et « You are beautiful ». le premier va produire le méga hit « Can’t give you anything (But my love) » et le second le top hit « Funky weekend ».

Une performance qu’ils n’arriveront plus jamais à reproduire et tous les albums et singles qui sortiront par la suite ne connaitront qu’un niveau de succès somme toute limité…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • You’re a big girl now 1971
  • Stop, look, listen (To your heart) 1971
  • You are everything 1971
  • Betcha by Golly, wow 1972
  • People make the world go round 1972
  • I’m stone in love with you 1972
  • Break up to make up 1973
  • You’ll never get to heaven (If you break my heart) 1973
  • Peek-a-boo 1973
  • Rockin’ roll baby 1973
  • You make me feel brand new 1974
  • Let’s put it all together 1974
  • Heavy fallin’ out 1974
  • Star on a TV show 1975
  • Hey girl, comme and get it 1975
  • Thank you baby 1975
  • Sing baby sing 1975
  • Can’t give you anything (But my love) 1975
  • Na-na is the saddest word 1975
  • Funky weekend 1975
  • You are beautiful 1976
  • Can't help falling in love 1976
  • Because I love you, girl 1976
  • Sixteen bars 1976
  • Shame and scandal in the family 1977
  • $7000 and you 1977
  • I'm coming home 1977
  • First impressions 1978
  • Love at first sight 1979
  • Hurry up this way again 1980
  • And I’ll see you no more 1981
  • Driving me wild 1981
  • What's your name 1981
  • Give a little love 1984
  • Some things never change 1985
  • Love is not the answer 1985
  • Special 1986
  • Let’s go rockin’ (Tonight) 1986
  • Love talk 1991
  • Always on my mind 1992
  • This Christmas 1992
  • God rest ye merry gentlemen 1992
  • She's all that 1996
  • Right face, wrong wind 1996
  • Go 1996
  • Born to step together 2008
Tu es une grande fille maintenant...

1971...un premier succès d'entrée qui positionne idéalement le groupe pour la suite des évènements. Affaire à suivre donc...

1971...dès leurs débuts leur savoir faire dans le registre 'à émotions' est plus qu'évident. On imagine donc qu'ils vont exceller dans ce domaine en particulier...

1971...troisième titre et premier top hit planétaire, que demander de plus ? C'est ce qu'on appelle un démarrage de carrière fulgurant...

1972...là on ne parle même plus de top hit mais de méga hit planétaire. En seulement une année le groupe sera devenu l'un des phénomènes du moment et ce de façon incontestable...

1972...celui-ci connaitra un niveau de succès un cran en-dessous mais aucune inquiétude à avoir à ce stade, tout est sous contrôle...

1972...la preuve avec ce nouveau titre qui les renvoi directement en tête de course. Le contraire aurait été franchement étonnant...

1973...une année 1973 qui repart sur les mêmes bases que l'année 1972, c'est pour dire. Le groupe marche littéralement sur l'eau et tous les titres qui sortent finissent en tête de Charts...

1973...il y a toujours un titre qui marche un peu moins que les autres mais le 'moins' avec eux est très relatif. Un paquet de groupes s'en contenterait largement de ce 'moins'...

1973...un titre qui passera presque totalement inaperçu, et oui, cela leur arrive quand même. Mais vu le niveau de productivité du groupe, tous les titres ne peuvent pas finir N°1 des Charts...

1973...un nouveau méga hit qui montre une nouvelle fois que le groupe est sur une dynamique du succès pour le moins hallucinante...

1974...ce qui restera incontestablement comme l'un de leurs plus gros titres si ce n'est le plus gros. Ils livrent ici une merveille de finesse et de légèreté qui leur offre au bout de seulement 4 ans leur ticket direct pour la postérité. MA-GI-QUE !

1974...pour l'instant tout déroule parfaitement et le groupe aligne les méga hits comme d'autres enfilent les perles...

1974...le 'petit' hit de l'année, il en faut bien un. Mais vu ce qui se profile encore à l'horizon, aucune inquiétude à avoir les concernant une nouvelle fois...

1975...on démarre l'année 1975 avec un nouveau top hit qui vient rappeler à la concurrence que le groupe n'a pas l'intention pour l'instant de descendre de son petit nuage...

1975...il leur arrive tout de même de temps d'accélérer le tempo ce qui leur permet de varier un peu les plaisirs. Mais souvent cela ne leur rapporte pas plus que ça étonnamment...

1975...c'est vraiment dans le domaine Intimiste qu'ils excellent au plus haut point et c'est forcément ce domaine qui va leur apporter la plupart de leurs méga hits...

1975...mais l'on apprécie quoi qu'il en soit qu'ils s'aventurent dans des registres quelque peu différents de leur cœur de cible habituel...

1975...l'exception qui fait la règle. Alors qu'ils décrocheront la plupart de leurs méga hits dans le registre 'à émotions', ils vont tout de même réussir à décrocher une étoile de prestige dans la Dance. E-NOR-MI-SSIME !

1975...difficile pour ce titre de rivaliser avec l'énormissime titre précédent d'où un succès pour le moins limité. Mais il y a succès quand même...

1975...une année 1975 qui restera incontestablement comme leur Millésime de référence avec une succession impressionnante de titres de très très gros calibre. Quel talent !

1976...reste maintenant à savoir si la 2ème partie de décennie 70 va leur être aussi favorable. Seul l'avenir peut répondre à cette question...

1976...ils nous revisitent ici l'un des titres phare du King, un titre datant de 1961. Une copie sympathique mais qui sera loin d'égaler l'original surtout en version Dance...

1976...une seconde partie de décennie qui voit le groupe dévisser dans les Charts de façon pour le moins violente. Il fallait bien que ça arrive un jour...

1976...le monde musical est en train d'évoluer autour d'eux mais ils n'en tiennent pas vraiment compte. Une erreur stratégique qu'ils vont payer au prix fort...

1977...ils revisitent ici le titre de Sir Lancelot datant de 1943 et une nouvelle fois leur version sera loin de démériter. Mais sans plus...

1977...le décrochage dans les Charts s'accélère de plus en plus et le groupe n'est plus que l'ombre de lui-même. Dure loi du métier...

1977...le groupe reste trop arc-bouté sur ses fondamentaux Intimistes et rate donc le virage Disco. Une erreur qui va plomber lourdement la suite de leur carrière...

1978...la concurrence est désormais a des années lumière devant et le groupe s'est laissé distancer à une vitesse pour le moins impressionnante...

1979...chute libre côté productivité, chute libre côté succès dans les Charts, tous les voyants sont en train de passer à l'orange...

1980...cela ne va pas les empêcher de tenter le passage à la décennie 80. Le seul problème c'est qu'ils continuent dans le même registre...

1981...ils vont tenter le tout pour le tout durant cette année 1981 mais comme ils ne comptent pas évoluer côté sonorité, il n'y aura pas de miracle dans les Charts...

1981...ils vont quand même essayer d'accélérer le tempo mais le retard pris avec la concurrence est tel qu'ils n'arriveront jamais à revenir dans la course...

1981...dommage qu'ils aient pris conscience aussi tardivement du retard pris justement avec la concurrence. Car les chose auraient pu être bien différentes...

1984...machine arrière toute et retour en mode registre 'à émotions'. Un énième retour qui ne va pas leur réussir plus que ça une nouvelle fois...

1985...les années passent et rien ne change. Un immobilisme qui les pénalise au plus haut point et qui ne risque pas d'améliorer la situation dans les Charts...

1985...il leur arrive tout de même de réaliser qu'il serait peut être temps d'évoluer. Mais comme à chaque fois ils ont un métro de retard et le semblant d'évolution tombe à plat...

1986...comme par hasard, dès qu'ils accélèrent le tempo le succès est de retour. Comme quoi il suffisait vraiment de pas grand chose pour renverser la tendance les concernant...

1986...une année 1986 qui restera comme leur meilleure année de la décennie. Il n'y en aura pas d'autres des comme ça malheureusement...

1991...ils vont tenter le passage à la décennie 90 mais il est clair qu'ils font plus désormais de la figuration qu'autre chose...

1992...ils décident de revisiter ici le titre de Gwen McCrae datant de 1972. Une nouvelle fois leur version sera sympathique mais sans plus...

1992...quand rien ne va plus on tente le bon vieil album spécial Noel. Bien essayé mais comme très souvent le résultat ne changera guère la donne...

1992...après ce sont les fans de base qui se réjouissent à chaque nouvel opus et quel que soit le style de ce dernier...

1996...rien ne les arrête en tout cas les revoilà 4 ans après avec la ferme intention de ne rien lâcher. Une volonté d'y croire jusqu'au bout qui force le respect incontestablement...

1996...un nouvel opus à la qualité certaine mais qui passera pour le moins inaperçu. Ils auront au moins essayé et rien que pour ça respect...

1996...reste maintenant à savoir s'ils auront encore le courage de revenir par la suite. Car à un moment donné ne faire que de la figuration finit par fatiguer au plus haut point...

2008...on aurait pu penser qu'on ne les reverrait jamais mais c'était bien mal les connaitre car les voilà de retour près de 12 ans après...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article