Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Madness est un groupe anglais formé en 1979 à Londres par Mike Barson, Chris Foreman, Lee Thompson, Chas Smash, Graham McpHerson, Mark Bedford et Dan Woodgate. Et dont la particularité est d’avoir été le plus emblématique des groupes de la mouvance « Ska ». Groupe mythique qui aura placé pas moins de 15 singles dans le Top10 anglais.

A l’origine, le groupe s’appelait « The North London Invaders ».

Leur premier single “The prince” sort en 1979 et connaît un certain succès. Qu’ils interprétent dans l’énormissime show télé musical « Top of the Pops », passage qui leur permet de se faire connaître du grand public.

Sort dans la foulée un autre single. Un certain « One step beyond » qui va rester pas moins de 78 semaines dans les Charts, atteindre la deuxième place du Top10 anglais et faire un véritable carton planétaire !

Deux autres singles sortiront dans la foulée, « My girl » et « Night boat to Cairo » qui eux aussi connaîtront leur heure de gloire.

En 1980 sort l’album « Absolutely », album peu loué par la critique mais dont sera extrait l’un des plus gros hits du groupe à savoir « Baggy trousers ». Ainsi que l’excellent « Embarrassment ».

Un an plus tard en 1981 sort l’album « 7 » qui montre un changement de cap évident de la part du groupe. La sonorité évolue vers nettement vers la pop. Trois hits singles en seront extraits à savoir « Grey day », « Shut up » et « Cardiac arrest ».

Toujours en 1981, c’est le single « It must be love » qui sort à son tour et qui va effectuer un parcours remarquable dans les charts. Ce titre restera comme l’un de leur plus fameux.

Et c’est en 1982 qu’ils connaissent la consécration ultime avec le single « House of fun » qui devient enfin leur premier, et seul single à avoir atteinte la première place dans les charts.

La même année sort l’album « The rise & fall » ainsi que le single « Our house » qui va devenir un énorme hit planétaire.

L’année 1983 voit la sortie des singles « Wings of a dove » et « The sun & the rain » qui effectuent un parcours très honorable.

Ainsi que l’album « Keep moving » qui sort dans la foulée. D’autres singles et albums sortiront par la suite mais sans atteindre les sommets atteints précédemment.

Le groupe se séparera définitivement en 1988.

Discographie (entre autres...) :

• One step beyond 1979

• My girl 1979

• Night boat to Cairo 1979

• Baggy trousers 1980

• Embarrassment 1980

• Grey day 1981

• Shut up 1981

• It must be love 1981

• House of fun 1982

• Our house 1982

• Wings of a dove 1983

• The sun and the rain 1983

• Michael Caine 1984

• Yesterday’s men 1985

• The ghost train 1986

Une sacré bande de fêlés....

1979...surement l'un des plus gros tubes de la décennie 70 ! Ou de la décennie 80 ! On ne sait plus à force. Quoi qu'il en soit, ils signent ici un démarrage fracassant qui leur permet de booster leur notoriété de façon pour le moins spectaculaire !

1979...une suite à la hauteur qui montre que le groupe n'est pas là pour faire de la figuration. Et la suite va le prouver !

1979...un style et une sonorité uniques pour l'époque. Tout pour rentrer rapidement dans la légende !

1980...changement de décennie avec un phénomène Ska désormais en rythme de croisière. Il ne leur reste plus qu'à dérouler tranquillement...

1980...c'est une déferlante de hits incroyables. Le groupe marche littéralement sur l'eau et chaque titre sorti devient quasiment un événement à lui tout seul

1981...l'inspiration ne faiblit pas d'un Iota. Le groupe caracole au sommet des Charts avec un facilité déconcertante...

1981...les tubes défilent, défilent, défilent... Le 'phénomène' Madness bat son plein et submerge littéralement le monde

1981...une orientation Pop de plus en plus évidente qui montre que le groupe ne compte pas rester sur ses acquis et c'est une bonne chose !

1982...en mode total délire, une constante chez eux. C'est aussi Ça qui a fait leur succès !

1982...leur 2ème plus gros tube. L'année 81 fut exceptionnelle pour le groupe à tous points de vue. 1982 va s'en rapprocher peu ou prou !

1983...une année quelque en demi-teinte. Et oui, ça arrive même aux meilleurs. Et encore, le demi-teinte est relatif...

1983...on aurait pu penser que la sonorité du groupe allait évoluer pour se rapprocher des standards du moment. Que néni. Le groupe reste sur les mêmes bases qu'à ses débuts. Est-ce un bien ou un mal...?

1984...léger regain d'inspiration. Mais le succès ne se limite plus qu'à la sphère anglo-saxonne. Sacré dégringolade...

1985...une ballade romantique...? Si, si. Incroyable mais vrai de la part des Barjots ! Et ça paie, ce sera leur dernier méga hit notoire

1986...une fin de règne nettement plus en douceur que leurs débuts de oufs. Malheureusement, le groupe n'arrivera pas à trouver de second souffle... La fin d'une aventure incroyable pour l'un des groupes les plus atypiques et créatifs de l'époque

Commenter cet article