Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Sandra Kim, de son vrai nom Sandra Caldarone, est une chanteuse belge qui peut se vanter de détenir le record du plus jeune âge pour une gagnante de l’Eurovision. En effet, elle va remporter le concours en 1986 pour la Belgique alors qu’elle n’est âgée que de 13 ans !

Une victoire remportée grâce au titre « J’aime la vie », énormissime titre qui va littéralement faire exploser sa notoriété et surtout susciter une énorme polémique par rapport à son jeune âge. A tel point que l’âge minimum pour participer au concours sera relevé à 16 ans à partir de l’année 1990.

Quoi qu’il en soit, ce titre lance sa carrière de façon fulgurante et la propulse One Shot sous les feux de la rampe. Une carrière bien trop vite lancée car même si elle obtient quelques succès notamment avec le single « Tokyo boy » et le générique de la série Il était une fois la vie, elle sera malheureusement dans l’incapacité de rééditer l’exploit de « J’aime la vie ».

Tout les titres qu’elle sortira par la suite ne rencontreront en aucun manière le succès de ce dernier.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Ami-Ami 1985
  • J’aime la vie 1986
  • Tokyo boy 1986
  • Hymne à la vie 1987
  • Souviens toi 1987
  • Laurence 1987
  • Sorry 1987
  • Coup de Coeur 1988
  • Berlin 1988
  • Malaguena 1989
  • Look infernal 1991
  • Me laisse pas 1991
  • J'ai pas fini de t'aimer 1991
  • Je t'ai dans la peau 1992
  • Reprends ta place 1992
  • Je veux ma part de rêve 1992
  • Qu'est-ce que tu fais ce soir ? 1993
  • Je t'ai tout donné 1993
  • Al camino de la vida 1997
Elle aime, elle aime la vie...

1985...un premier opus de qualité qui montre déjà un potentiel plus qu'évident. Reste à trouver le titre qui va faire la différence...

1986...et le titre qui va faire la différence, le voici ! Elle signe ici tout simplement le plus gros succès de toute sa discographie et rentre One Shot dans la légende musicale des années 80. E-NOR-MI-SSIME !

1986...une suite qui ne démérite pas, loin de là, mais qui ne peut rivaliser avec l'énorme rouleau compresseur précédent, chose prévisible

1987...elle signe ici l'un des génériques télé parmi les plus connus de la décennie 80, générique qui restera incontestablement comme sa 2ème plus belle réalisation

1987...il lui fallait au minimum un titre Intimiste qui va bien dans sa discographie. C'est désormais chose faite avec ce titre qui fonctionne ma foi fort bien

1987...une année 87 placée de façon évidente sous le signe du registre 'à émotions'. Certes, rien d’exceptionnel mais du bon boulot et des titres qui tiennent la route

1987...la passe de 3 côté Intimiste. Elle livre ici un titre hybride qui commence comme de l'Intimiste et qui finit en mode Dance. Pourquoi pas...

1988...passage n mode Hi-NRG, fin de décennie 80 oblige. Ce qu'elle livre ici est loin d'être ridicule mais comment rivaliser avec les anglos-saxons qui sont les leaders incontestés de ce domaine...

1988...elle continue son petit bonhomme de chemin sans trop se poser de questions. Mais il serait tout de même temps d'anticiper l'arrivée de la décennie 90 et surtout les bouleversements musicaux qui vont avec...

1989...une anticipation qui a lieu sur ce titre mais qui malheureusement ne va pas lui permettre de revenir dans le peloton de tête. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1991...un passage en mode EuroDance qui se confirme avec ce titre. Elle s'accroche, elle résiste mais n'arrive toujours pas à remonter à la surface...

1991...et elle ne remontera jamais à la surface. Pourtant ce qu'elle propose est loin d'être dénué de qualité. Mais force est de constater que la concurrence est désormais à des années lumière devant...

1991...nouvelle parenthèse douceur. Malheureusement, seul l'Intimiste de très haut niveau arrivera à percer en cette décennie où la Dance va régner sans partage...

1992...les titres sortent les uns après les autres mais le niveau qualitatif reste trop moyen pour qu'elle puisse espérer un quelconque retour en grâce dans les Charts...

1992...une aventure qui continue vaille que vaille et qui voit la jeune chanteuse tenter d'exister par tous les moyens. Une résistance qu'on ne peut que saluer...

1992...une discographie qui s'allonge titre après titre, année après année et qui fait d'elle l'une des artistes parmi les plus prolifiques des dernières années. Par contre, côté succès, c'est autre chose...

1993...quand les choses se gâtent ou stagnent, quoi de mieux que de sortir un album spécial reprises de luxe. La preuve avec cette reprise du titre "Where did our love go" des Supremes datant de 1964...

1993...on continue dans la reprise de luxe et même si la copie ne vaut pas l'original, la chanteuse livre ici une version qui tient ma foi fort bien la route

1997...après les reprises, voici venu le temps du mode duo de choc mais surtout de charme. Et le résultat est loin d'être ridicule, une nouvelle fois. Une belle aventure qui dure tout de même depuis plus de 10 ans et qui continuera la décennie suivante...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article