Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Richard Gotainer est un chanteur français qui démarre sa carrière artistique dès l’adolescence en écrivant des sketchs avec un certain….Jacky (qui deviendra célèbre lui grâce au Club Dorothée).

Il suit par la suite des cours de Droit pour faire plaisir à la famille mais c’est vers la publicité qu’il va se diriger, laquelle va lui offrir un terrain de jeu particulièrement adapté à son imagination débordante.

Il va ainsi composer des spots publicitaires désormais cultes comme « Buvez, éliminez » pour Vittel, « Y’a des fruits, y’a de l’eau » pour Banga, « Tu baguenaudes dans les paturages… » pour Belle des Champs, « On se lève tous pour Danette… » pour Danette ou autres « Abaguedeflish Abaguedeflash… » pour Malabar !

C’est lors de l’enregistrement de la publicité pour Banga qu’il rencontre le musicien Claude Engel, rencontre providentielle qui va tout changer. C’est avec lui qu’il va réaliser ses plus grands standards.

Un premier album « Forgeur de tempo » sort en 1977 suivi de « Contes de traviole » en 1979, albums aux succès relatifs.

C’est en 1980 que tout s’accélère lorsque sort le single « Primitif », single qui le fait enfin connaître du grand public. Mais c’est surtout un an plus tard, en 1981, que sa notoriété va exploser lorsque sort le single « Le sampa », single qui lui offre son premier hit et marque tout de suite cette identité sonore si particulière qui caractérise Gotainer.

La consécration arrive en 1982 avec la sortie de l’album « Chants zazous », album dont va être extrait l’énormissime « Mambo du décalco », single phare de la carrière du chanteur et qui va tout fracasser sur son passage. Le chanteur atteint alors le summum de la popularité.

Il récidive deux ans plus tard en 1984 avec le single « Le youki », single qui se paie le luxe d’attaquer le sacro-saint cliché des « toutous à leur mémère » et qui lui apporte un nouveau succès notoire.

Un nouvel album « Vive la Gaule » sort en 1987 mais la mayonnaise ne prend plus et l’album est un demi-échec. Stoppant net l’ascencion fulgurante de ce gentil barré-décalé au talent indéniable.

Barré-décalé qui aura profondément marqué les années 80 par son excentrisme haut en couleur et ô combien révélateur de ces années folles.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Le taquin et la grognon 1977
  • Banga quick 1978
  • Tout foufou 1979
  • Primitif 1980
  • Le sampa 1981
  • Poil au tableau 1981
  • Chipie 1981
  • Le mambo du décalco 1982
  • Youpi c’est l’été 1983
  • Elle est partie avec Robert 1983
  • Trois vieux papis 1983
  • Le youki 1984
  • Cafeine 1986
  • La gaudriole 1987
  • Les baffes 1988
  • Falbala 1988
  • Femmes à lunettes 1988
  • Marylin ou Marylou 1990
  • 13 envies 2 toi 1992
  • En vous mouvant 1992
  • Des oiseaux Rock'n'Roll 1996
  • La planète des animaux 1998
Abaguedeflish Abaguedeflash...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1977...les premiers pas. Tout est déjà là : le style, la sonorité, ce léger grain de folie qui va faire toute sa différence...

1978...une première idée de génie qui va produire l'une des pubs les plus célèbres de la décennie 70. Et lancer une carrière qui sera l'une des plus originales de la décennie 80...

1979...le chanteur confirme tout le bien qu'on pouvait penser de lui. Son style unique ne demande qu'à s'exprimer et la suite va le prouver de façon éclatante

1980...le titre de la révélation. Un titre dont la sonorité ne ressemble à aucune autre. C'est frais, léger et aérien et complètement décalé, mais dans le bon sens du terme. La notoriété du chanteur prend soudainement un sacré coup de boost !

1981...un titre qui confirme le talent indéniable de l'artiste et surtout son côté créatif (qui se distingue indéniablement de la moyenne des artistes de sa génération). Un titre inclu dans la BO du film "Le Maître d'école" avec Coluche. Film qui fera un carton dans les salles et assurera au single une promotion d'enfer !

1981...un univers enfantin qui lui sied particulièrement bien. Terrain de jeu idéal pour tous ces délires. A se demander quel âge il a dans la tête...lollll

1981...une année exceptionnelle où son inspiration débridée fait des merveilles. En particulier sur ce titre. Mais le meilleur est encore à venir...

1982...son joyau ! Un titre au rythme débridé, rehaussé d'accents sud-américains parfaitement ajustés et qui subliment la mélodie. Surement l'un des plus gros hits Dance de la décennie. E-NOR-MI-SSI-ME !

1983...bon, côté délire, ça ne s'arrange pas...mais c'est aussi son fond de commerce. Il restera indéniablement comme l'artiste le plus évaporé de la décennie. Seules les années 80 permettaient ces joyeuses outrances. Impossible de refaire ça de nos jours... Pffffff !

1983...un magnifique titre tout en douceur et finesse, aux antipodes de ses délires exotiques. Il sait faire aussi. Une des plus belles polyvalences d'écriture de la décennie !

1983...3 vieux papys à son image...c'est à dire totalement aware. Par contre, la mélodie, c'est pas du aware, c'est du premier choix comme toujours !

1984...une inspiration visuelle et mélodique sans cesse en ébullition. Mais où va-t-il chercher tout ça ? Sur une autre planète, y'a pas d'autres explications...

1986...les années passent et le bougre est toujours aussi survolté. Une audace qui ne se dégonfle pas d'un poil. Mais l’exubérance du personnage commence à se décaler par rapport à cette deuxième partie de décennie 80 nettement moins insouciante...

1987...la gaudriole des paroles ! La gaudriole des neurones aussi... On frôle l'asile psychiatrique direct ! Mais ou va-t-il chercher tout ça ?

1988...toujours aussi rythmé, toujours aussi percutant, toujours aussi aware. On ne le refera pas le bougre, c'est sur !

1988...encore une jolie parenthèse douceur avec ce titre particulièrement inspiré qui nous emmène dans des contrées Gotainériennes jusque là inexplorées...

1988...encore un titre à la qualité certaine pour clore cette décennie 80 en beauté. Une décennie bénie qui aura vu l'explosion de cet extra-terrestre dont le côté créatif hors norme aura vraiment marqué son époque...

1990...bienvenue dans la décennie 90 avec ce titre aux forts accents années 70. Une décennie qui va s'avérer plus difficile à négocier que prévue...

1992...ouh là, quelque chose a changé, c'est évident. Gotainer Saison 2 vient de démarrer...

1992...c'est bien fait, c'est du Gotainer, c'est clair. Mais il manque quelque chose... L'innocence des années 80....?

1996...un joli regain d'inspiration qui montre qu'il en a encore sous la pédale. Quand on a du talent, c'est à vie...

1998...allez, un Gotainer au meilleur de sa forme dans ce délire animalesque... La fin idéale...

Top Bonus : il y eut Banga... Mais il y eut surtout Belle des Champs. La publicité culte de toute une génération ! Voire de plusieurs !

Top Bonus : Belle des Champs...en version longue. Et oui, il l'a fait !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article