Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Nick Cave And The Bad Seeds est un groupe australien formé à Melbourne en 1983et composé à l’origine de Nick Cave, Mick Harvey et Blixa Bargeld. Trio de départ qui sera rejoint rapidement par Hugo Race et Barry Adamson.

Le groupe sort un premier album « From her to eternity » en 1984, album qui ne connaîtra les faveurs du public qu’Outre-Manche et qui ne produira qu’un hit mineur avec le titre « In the ghetto ».

Nouvel album « The firstborn is dead » un an plus tard en 1985, album qui, lui, passera carrément totalement inaperçu. Les albums « Kicking against the pricks » et « Your Funeral…My trial » passeront moins inaperçus en 1986 mais seront incapables de produire le moindre hit d’envergure.

Nouvel échec relatif en 1988 avec la sortie de l’album « Tender prey » qui sauvera les meubles uniquement grâce au single « The mercy seat », single qui sera salué de façon unanime par la critique. L’album « The good son » connaîtra un sort nettement plus favorable en 1990 mais ne produira une nouvelle fois qu’un hit mineur avec le single « The ship song ».

Il va leur falloir attendre l’année 1992 et un changement de sonorité nettement plus orienté Rock pour voir leurs efforts depuis des années enfin récompensés grâce à la sortie de l’album « Henry’s dream ». Album qui leur offre leur premier vrai succès planétaire et produire deux singles de gros calibre que sont « Straight to you » et « I had a dream, Joe ». Une année 1992 qui se termine idéalement avec l’énorme succès du titre « What a wonderful world», titre qu’ils interprètent en duo avec Shane MacGowan des Pogues.

Une dynamique du succès qui s’amplifie à partir de l’année 1994 lorsque sort l’album « Let love in ». Album qui connaitra un succès encore plus important que son prédécesseur grâce à des titres comme « Do you love me ? » et « Red right hand ».

Un succès qui s’accroit encore un an plus tard en 1995 lorsque sort le plus gros single de toute leur discogrpahie à savoir « Where the wild roses grow », titre qu’ils interprètent en duo cette fois-ci avec Kylie Minogue. Titre phare qu’on retrouvera sur l’énormissime album « Murder ballads » qui, lui, sortira l’année suivante en 1996.

Une aventure incroyable qui continue l’année suivante avec la sortie en 1997 de l’album « The Boatman’s call ». Album porté à bout de bras par l’énormissime single « Into my arms », single qui amplifie encore un peu plus la renommée planétaire du groupe.

Une renommée qui continuera à croître la décennie suivante. Aussi incroyable que cela puisse paraître car pour la plupart des autres, ce sera tout le contraire qui se produira…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • In the ghetto 1984
  • Tupelo 1985
  • The singer 1986
  • The mercy seat 1988
  • Deanna 1988
  • The ship song 1990
  • The wheeping song 1990
  • Straight to you 1992
  • I had a dream, Joe 1992
  • What a wonderful world 1992
  • Do you love me ? 1994
  • Loverman 1994
  • Red right hand 1994
  • Where the wild roses grow 1995
  • Henry Lee 1996
  • Into my arms 1997
  • (Are you) The one that I've been waiting for ? 1997
  • As I sat sadly by her side 2001
  • Fifteen feet of pure white snow 2001
  • Love letter 2002
  • Bring it on 2003
  • Baby I'm on fire 2003
  • Rock of Gibraltar 2003
  • Nature boy 2004
  • Breathless 2004
  • Get ready for love 2005
  • Dig, Lazarus, dig !!! 2008
  • More news from nowhere 2008
  • Midnight man 2008
  • We no who U R 2012
  • Jubilee Street 2013
  • Mermaids 2013
  • Animal X 2013
  • Give us a kiss 2014
  • Jesus alone 2016
  • Skeleton tree 2016
  • I need you 2017
  • Spinning song 2019
  • Sun forest 2019
  • Ghosteen speaks 2019
Les mauvaises graines...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1984...un démarrage de carrière dans la facilité avec cette reprise de luxe du titre d'Elvis datant de 1969. Quoi qu'il en soit, cela permet au moins au groupe d'obtenir son premier titre classé...

1985...une suite pour le moins brouillonne qui renvoie le groupe dans l'anonymat le plus complet. Si le groupe ne réagit pas et vite, la porte de sortie risque d'arrivée plus vite que prévue...

1986...après une année 1985 où il ne se passera pas grand chose d'intéressant donc, le groupe revient dans une forme assez moyenne en cette année 1986. Le tout sur une nouvelle reprise de luxe, cette fois-ci du titre de Johnny Cash datant de 1968. Une reprise qui passera quelque peu inaperçue...

1988...nouveau trou d'air en 1987. Les affaires reprennent donc en cette année 1988 mais reprennent pour le moins doucement. Il faut vraiment que le groupe hausse son niveau de jeu pour pouvoir espérer atteindre la cour des Grands...

1988...la montée en puissance n'aura pas lieu sur ce titre en tout cas. Un titre qui passera quelque peu 'à travers' et qui montre une nouvelle fois que le chemin est long vers le succès...

1990...1989 sera encore une année impaire où il ne se passera rien. Retour donc en ce début de nouvelle décennie et cette fois-ci en mode Intimiste, un domaine où on ne les avait pas encore vu. Et ma foi, le résultat n'est pas si mal que ça...

1990...un titre qui marche, un titre qui passe 'à travers', telle est la moyenne actuelle du groupe. Puisque le titre précédent à plutôt bien fonctionné, on imagine le destin de celui-ci...

1992...puisque les années impaires ne leur vont vraiment pas, il ne se passera donc rien en 1991. Retour en 1992 dans une forme olympique, une forme qui leur permet de monter en puissance de façon impressionnante...

1992...un titre nettement plus brouillon mais qui permet tout de même au groupe de continuer son ascension vers les sommets. Comme quoi, il en faut pour tous les goûts...

1992...un duo totalement improbable pour une reprise totalement improbable. Et pourtant, cette reprise de luxe du titre de Louis Amstrong datant de 1956 va permettre au groupe d'obtenir l'un de ses plus gros succès. Étonnant non...!

1994...bien sur, une nouvelle fois, on saute l'année impaire. Retour en 1994 dans une forme suffisante pour rester au contact des meilleurs. Rien d'extraordinaire, comme toute leur discographie, mais une qualité suffisante pour se maintenir au plus haut niveau...

1994...du début jusqu'à la fin, il aura été impossible de définir réellement le style du groupe. Un mélange de tout et surtout n'importe quoi...

1994...ce groupe aura mélangé toutes les influences et les styles possibles et imaginables. Avec à la clé des titres étonnants, voire très étonnants. Dont celui-ci !

1995...puis arrive CE titre ! Un nouveau duo pour le moins improbable et qui va tout de même leur offrir le plus gros succès de toute leur discographie. MA-GIS-TRAL !

1996...le groupe n'aura jamais autant atteint les sommets qu'en chantant en mode duo. Une nouvelle fois la preuve avec ce titre. Étonnant paradoxe mais recette miracle en tout cas...

1997...comme quoi, les années impaires leur réussissent mieux au final que les années paires. Ils obtiennent ici leur 2ème plus gros succès et décroche par la même occasion un ticket direct pour la postérité. E-NOR-MI-SSIME !

1997...au final, ils n'auront jamais été aussi bons que sur les morceaux Intimistes. Un groupe pas vraiment taillé pour ce genre de domaine et pourtant, les résultats sont là !

2001...l'aventure va continuer durant la décennie 2000. Avec à la clé un nouveau succès d'envergure et ce toujours dans le domaine Intimiste. Leur domaine de prédilection désormais...

2001...malheureusement la machine va commencer à se gripper à partir de ce titre. Après une fin de décennie 90 des plus fructueuses, le début de décennie 2000 va voir le groupe sacrément marquer le pas...

2002...une magnifique ballade qui flotte littéralement dans l'air et qui prouve, s'il le fallait encore, que ce groupe a vraiment un don particulier dans les titres dits 'à émotions'. MA-GI-QUE !

2003...le groupe arrive encore à classer ses titres mais la décélération dans les Charts se confirme titre après titre. Attention danger...

2003...forte décélération et titres qui passent 'à travers', rien ne va plus sur la planète Cave. Le groupe va donc devoir se poser les bonnes questions et vite, faute de quoi la sortie de route risque de s'annoncer inévitable...

2003...ils vont réussir à sauver la fin d'année 2003 in extremis avec ce titre mais vraiment de justesse. Les temps sont de plus en plus durs pour le groupe...

2004...l'exception qui fait la règle. Étonnamment, le dernier hit notoire du groupe sera un titre à la rythmique pour le moins pêchue. La boucle est donc désormais parfaitement bouclée...

2004...dernier hit notoire mais surement pas fin de l'aventure. Même si les meilleures années sont désormais derrière, le groupe ne compte absolument pas en rester là...

2005...heureusement l'Angleterre lui accorde encore ses faveurs côté Singles mais c'est bien le dernier pays à le faire. Par contre, côté albums, les fans de base de tous pays sont toujours là à première vue...

2008...il arrivera à classer in extremis ce titre dans l'hémisphère Nord et l'hémisphère Sud. Mais cette fois-ci ce sera bel et bien la dernière fois...

2008...peu importe les résultats côté singles, tant que les fans de base sont encore là il n'y a aucune raison que le groupe jette l'éponge prématurément. Qui l'en blâmerait...

2008...une aventure qui dure déjà depuis plus de 20 ans et qui n'est pas prête de s'arrêter à première vue. Seuls les plus doués de chaque génération durent comme on dit...

2012...et les revoilà une nouvelle fois. Après avoir traversé la décennie 80, puis la décennie 90, puis la décennie 2000, bienvenue à eux dans la décennie 2010 !

2013...une production de titres qui reste pour le moins impressionnante malgré le poids des années. Une inspiration qui se régénère en permanence et ce depuis près de 4 décennies...

2013...il y a quantité mais aussi qualité, ce qui ne gâche rien. Certes, le style et la sonorité ne collent pas spécialement aux dernières tendances musicales du moment mais peu importe...

2013...un groupe au style vraiment à part et qui sera leur marque de Fabrique jusqu'à la fin. On ne les refera pas comme on dit...

2014...un titre tout en finesse et en légèreté qui ne demande qu'à être écouté comme on dit. Et l'on ne va pas se gêner pour le faire...

2016...une aventure qui dure, qui, qui dure. Le groupe impressionne par sa volonté d'aller aussi loin qu'il le pourra et force le respect incontestablement...

2016...encore un joli titre dont ils ont le secret. Le groupe n'aura jamais rien fait comme les autres sans pour autant renier sur la qualité de ce qu'il aura produit au fur et à mesure des années...

2017...dans la même veine. Une décennie 2010 qui aura vu le groupe dans un registre nettement plus apaisé et plus feutré comme on dit...

2019...nouvel opus, un de plus ! Le niveau de productivité du groupe est une nouvelle fois impressionnante et forcément de bon augure pour la suite des évènements...

2019...inarrêtables les p'tits gars ! Ils mettent un point d'honneur à revenir chaque décennie et l'on imagine donc qu'ils risquent de revenir la décennie suivante...

2019...un dernier titre pour clore une décennie qui leur aura permis de se maintenir à flot sans trop de difficultés. Du moins côté albums...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article