Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Supertramp est un groupe anglais formé à Londres en 1969 par Rick Davies, rapidement rejoint par le chanteur Roger Hodson après qu’il ait été recruté sur audition, suite à une petite annonce.

Le nom du groupe serait une référence au livre « Autobiography of a supertramp » de l’écrivain Henry Davies. « Supertramp » voulant dire littéralement super clochard…

Le premier album du groupe, du même nom, sort en 1970. Album aux résultats bien maigres.

Le deuxième album « Indelibly stamped », aux sonorités plus rock, ne fait guère mieux si ce n’est faire parler de lui uniquement à travers sa pochette racoleuse où l’on y voit une poitrine de femme tatouée.

En 1974 sort le single « Land Ho/Summer romance », fruit du travail d’un groupe considérablement remanié en terme de musiciens. Une nouvelle fois, le succès n’est pas au rendez-vous.

Il faut attendre l’album suivant « Crime of the century » pour que les choses commencent à évoluer positivement, tant au niveau critiques qu’au niveau ventes. Album dont sera extrait le désormais légendaire « Dreamer ».

Le succès est énorme, au point que l’album devient disque d’Or en 1975. Toujours en 1975, c’est l’album « Crisis, what Crisis ? » qui sort mais le succès sera moindre.

Retour du succès deux ans plus tard en 1977 lorsque sort l’album « Even in the quietest moments » qui contient le single hit « Give a little bit » et qui va cartonner au niveau mondial.

La consécration planétaire arrive en 1979 avec la sortie de l’énormissime album « Breakfast in America ». Album à la pochette particulièrement réussie où l’on y voit la Statue de la liberté remplacée par une serveuse tenant un menu et un jus d’orange sur un plateau.

L’album devient rapidement un véritable phénomène planétaire et produits de nombreux méga hits comme « The logical song », « Goodbye stranger » et « Breakfast in America ». Il s’en vendra 16 millions d’exemplaires à travers le monde !

Malgré ce succès colossal, la lassitude gagne les membres du groupe et un break est décrété. Break qui va durer 18 mois.

Les affaires reprennent en 1982 avec la sortie de l’album « Famous last words » dont va être extrait un nouveau mega super hit à savoir « It’s raining again ».

Malgré ce nouveau succès, Roger Hodgson et Rick Davies ne sont plus du tout en phase et Hodgson décide de quitter le navire durant l’année 1983.

En 1985 sort l’album « Brother where you bound ». L’album est un succès notamment grâce au titre phare « Cannonball ». Mais ce sera cette fois-ci bel et bien le dernier succès notoire du groupe.

Les « Supers clochards » tireront leur révérence en douceur en laissant au patrimoine musicale mondiale plusieurs morceaux d’anthologie. INCONTOURNABLE !

Discographie (entre autres...) :

  • Your poppa don't mind 1971
  • Land Ho 1974
  • Dreamer 1974
  • Bloody well right 1974
  • Ain't nobody but me 1976
  • Give a little bit 1977
  • The logical song 1979
  • Breakfast in America 1979
  • Goodbye stranger 1979
  • Take the long way home 1979
  • It’s raining again 1982
  • Don't leave me now 1982
  • Crazy 1982
  • My kind of lady 1983
  • Cannonball 1985
  • I’m beggin’ you 1987
  • Free as a bird 1988
  • You win, I lose 1997
  • Listen to me please 1997
Pour eux, tout est question de logique...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1971...les premiers pas pour le moins confidentiels. Impossible d'imaginer à ce stade le destin incroyable qui attend ce petit groupe dans les années à venir...

1974...3 années à vide suivies d'une métamorphose pour le moins surprenante et surtout de très bon augure pour la suite des événements. La sonorité, le style, tout a évolué de façon positive comme par magie

1974...puis arrive LE titre qui va les révéler. Un style, une sonorité, une voix unique qui vont faire toute la différence. Le monde est littéralement sous le choc...sonore de ce groupe sorti de nulle part et promis à un avenir radieux. MA-GIS-TRAL !

1974...une suite qui ne saurait rivaliser avec le titre précédent tant la barre a été mise haute, c'est clair. Quoi qu'il en soit, la dynamique du succès est désormais en place et c'est ça l'essentiel !

1976...les années 1975 et 1976 ne resteront pas comme les meilleurs Crus du groupe, c'est clair. Mais vu ce qui se profile à l'horizon, force est de constater que le meilleur est à venir !

1977...les affaires reprennent de façon flagrante en cette année 1977. Le groupe retrouve son inspiration géniale de 1974 et ce qui va suivre va prouver que ce groupe est vraiment totalement hors norme !

1979...puis arrive CE titre ! Le groupe va livrer ici tout simplement l'un des plus gros titres de la décennie, un titre oufissime qui fait littéralement exploser la notoriété du groupe. Et ce n'est qu'un début. MA-GIS-TRAL !

1979...une suite tout aussi ENORMISSIME et qui consacre définitivement le groupe comme l'un des plus gros phénomènes de cette fin de XXième siècle. OU-FI-SSIME !

1979...une année 1979 décidément exceptionnelle en tous points pour ce groupe. Année qui les fait rentrer de façon fracassante dans la légende musicale de cette fin de XXième siècle. Une consécration largement méritée !

1979...3 méga hits et 1 top hit alignés la même année, c'est ce qu'on appelle un quasi-record. Exceptionnellement exceptionnel !

1982...puis plus rien pendant trois ans. C'est pour mieux revenir en cette année 82, le tout dans une forme éblouissante. Ils signent ici tout simplement le 2ème plus gros succès de leur carrière. Une inspiration hors norme pour un groupe hors norme !

1982...un titre somptueux qui passera totalement sous les radars sauf aux Etats-Unis. Une contre performance totalement incompréhensible quand on voit la qualité de l'opus. Des fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

1983...single délire en hommage aux années 60. Totalement et définitivement vintage. Un pari totalement fou en cette décennie où tout n'est qu’électronique mais ce qui est sur, c'est que le résultat est à la hauteur !

1985...ils en ont encore sous la pédale comme on dit. 10 ans après leurs débuts, ils continuent de livrer des titres de très gros calibre. Une longévité digne des plus Grands !

1987...certes, le groupe ne tutoie plus le sommet des Charts mais continue son petit bonhomme de chemin tranquillement mais surement...

1988...une année mono-titre mais dans leur cas, rareté rime avec qualité. Le groupe continue à se maintenir à flot avec une facilité plus qu'évidente...

1997...puis quasiment plus rien pendant la décennie 90. Hormis ce titre qui sera leur dernier hit notoire... Goobye strangers !

1997...allez, l'aventure n'est pas tout à fait finie. Encore un titre dans leur style inimitable, un style inimitable qu'ils auront gardé jusqu'au bout, pour le meilleur et pour le pire comme on dit...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article