Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

David Bowie, de son vrai nom David Robert Jones, fut un chanteur et compositeur anglais qui vendit au cours de sa carrière plus de 140 millions d’albums dans le monde.

Il fait ses premiers pas dans la musique dès l’âge de 13 ans en apprenant à jouer du saxophone.

Et c’est lors d’une bagarre avec un camarade de classe à l’âge de 15 ans qu’il va avoir l’œil gauche gravement abîmé avec comme conséquence directe cette impression de yeux vairons (deux yeux de couleurs différentes).

Il démarre vraiment sa carrière musicale en 1964 en jouant dans différents groupes plutôt orientés Rhythm & Blues Rock et c’est également à cette époque qu’il prend le pseudo de David Bowie pour éviter d’être confondu avec le chanteur Monkee Davy Jones.

Le nom de « Bowie » viendrait du héros de la conquête de l’ouest James Bowie.

En 1967, il rencontre Lindsay Kemp qui va lui enseigner le mime et l’expression corporelle.

Mais c’est l’année 1969 qui va le révéler aux yeux du grand public avec le titre « Space Oddity ».

En 1971, il sort l’album « The man who sold the world » où il pose habillé en femme sur la pochette créant un énorme buzz.

Suivi de peu par l’album « Hunky dory ».

En 1972, il devient un phénomène médiatique lorsqu’il se teint les cheveux en rouge et qu’il endosse le rôle de Ziggy Stardust.

Il sort en 1973 l’album « Aladdin sane », puis « Diamond dogs » en 1974.

Année 1974 où sa consommation de cocaïne devient problématique, le rendant complètement paranoïaque et mégalo.

1975 sera l’année de la renaissance avec la sortie de l’album « Young americans » où il change radicalement tant au niveau esthétique qu’au niveau musical.

Malheureusement, il replonge dans ses excès en 1976 et donne des interviews parfois totalement délirantes.

Il sort 3 albums entre 1977 et 1979, « Low », « Heroes » et « Lodger » dits de la « période berlinoise » car il s’y installe.

La transition vers la vague new-wave est évidente.

L’année 1980 est l’année du succès planétaire de l’album « Scary Monsters » et du désormais culte « Ashes to ashes ».

En 1981, c’est le titre « Under pressure » réalisé avec le groupe Queen qui connait à son tour un succès énorme. Bowie enchaîne succès sur succès.

Il faut attendre l’année 1983 pour la sortie de son nouvel album « Let’s dance » qui va devenir rapidement un succès planétaire colossal notamment avec les 2 hits « Let’s dance » et « China girl ».

L’album se vendra à 14 millions d’exemplaires. La Bowiemania est à son comble.

En 1984, c’est l’album « Tonight » qui sort et dont sera extrait le hit « Blue jean ».

Mais la bowiemania touche déjà à sa fin. Les ventes reculent.

Recul confirmé par le relatif échec de l’album « Never let me down » qui sort en 1987.

L’artiste ne retrouvera jamais plus le même niveau de réussite qu’auparavant dans les années qui suivent.

Une aventure incroyable qui s’arrêtera définitivement le 16 Janvier 2016, date de son décès des suites d'un cancer.

Artiste exceptionnel et totalement hors-norme, il reste à ce jour l’un des artistes les plus emblématiques des années 70/80, tant par son côté provocant et excessif que par la qualité exceptionnelle de certains albums qui resteront dans l’histoire comme incroyablement riches en terme de sonorités.

Discographie (entre autres...) :

• Liza Jane 1964

• Laughing gnome 1967

• Space odity 1969

• Changes 1972

• Starman 1972

• John, I'm only dancing 1972

• The jean Genie 1972

• Drive-In Saturday 1973

• Life on Mars 1973

• Sorrow 1973

• Rebel rebel 1974

• Diamond dogs 1974

• Knock on wood 1974

• Win 1975

• Young Americans 1975

• Fame 1975

• Golden years 1975

• TVC 15 1976

• Stay 1976

• Sound and vision 1977

• Heroes 1977

• Beauty and the beast 1978

• Boys keep swinging 1979

• DJ 1979

• Ashes to ashes 1980

• Fashion 1980

• Scary monsters (And super creeps) 1981

• Under pressure 1981

• Wild is the wind 1981

• Cat people (Putting out fire) 1982

• Peace on earth 1982

• Let’s dance 1983

• China girl 1983

• Modern love 1983

• Blue jean 1984

• Tonight 1984

• This is not America 1985

• Loving the alien 1985

• Dancing in the street 1985

• Absolute beginners 1986

• Underground 1986

• Magic dance 1986

• When the wind blows 1986

• Day-In Day-Out 1987

• Time will craw 1987

• Never let me down 1987

• Under the god 1989

• Prisoner of love 1989

• You belong in Rock'N'Roll 1991

• Real cool world 1992

• Jump they say 1993

• Black tie white noise 1993

• The Buddha of suburbia 1993

• The hearts filthy lesson 1995

• Hallo spaceboy 1996

• Little wonder 1997

• Thurdays child 1999

• Slow burn 2002

• Arnold Layne 2006

• Where are we now ? 2013

• The stars (Are out tonight) 2013

• Valentine's day 2013

• Sue (Or in a season of crime) 2014

• Blackstar 2015

• Lazarus 2015

• I can't give everything away 2016

• No plan 2017

Ziggy, il s'appeeeellllllait Ziggyyyy...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1964...les tous premiers pas, certes sympathiques mais sans plus. Il va falloir travailler encore quelque peu, c'est clair...

1967...une genèse complètement déjantée typique de la folie ambiante régnant dans les années 60. Qui imaginerait à ce stade l'incroyable carrière qui attend le chanteur dans les années à venir...

1969...l'Extra-Terrestre débarque sur terre....le choc visuel et sonore, la totale ! Mais de quelle planète vient-il ?

1972...après des années 1970 et 1971 sans grand relief, le jeune chanteur revient en cette année 1972 dans une forme certaine. La preuve avec ce titre !

1972...la première GROSSE année. Les titres de gros calibres se succèdent à une vitesse impressionnante et laisse augurer une suite des plus intéressantes...

1972...c'est bel et bien parti pour une déferlante de hits quasi ininterrompue. Ce chanteur a vraiment quelque chose de différent. A tous points de vue...

1972...une année 1972 qui se finit en apothéose avec ce titre. En une seule année, il sera devenu l'un des plus gros phénomènes du moment Outre-Manche. Et ce n'est que le début !

1973...chaque titre est inspiré et montre que ce chanteur a vraiment un talent au-dessus, voire très au-dessus de la moyenne. Un talent qui ne demande qu'à s'exprimer !

1973...Madame, Monsieur, on ne sait plus... Ce qui est sur, c'est que cet énormissime titre est la porte d'entrée à la cour non pas des Grands mais des Très Grands... Un titre qui restera surement comme l'un des titres phare de la décennie 70. MA-GIS-TRAL !

1973...le voilà qui fait dans la reprise, chose étonnante le concernant. Il revisite ici le titre des McCoys datant de 1965 et ma foi, le résultat est pour le moins étonnant...

1974...le hit interplanétaire qui va vraiment tout changer. La légende Bowie vient de démarrer et rien, ni personne, ne pourra empêcher cet homme de se hisser à un niveau de réussite et de popularité sans précédent !

1974...certes ce titre là n'aura pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais chaque titre produit ne peut pas être un Chef d'Oeuvre, c'est clair...

1974...qui aurait pu dire que ce titre d'Eddie Floyd datant de 1966 allait autant être repris. La version de Bowie est intéressante mais c'est surtout la version incroyable et surtout hyper Dance d'Ami Stewart quelques années plus tard en 1978 qui restera comme la plus fameuse !

1975...un joli titre tout en finesse qui montre de façon éclatante qu'il sait également faire dans ce domaine. Une polyvalence de styles extrême qu'on ne retrouve que chez les plus Grands !

1975...le style évolue de façon évidente en ce milieu de décennie. Un style plus dansant qui s'accorde parfaitement avec les nouvelles tendances du moment

1975...une évolution notoire qui se confirme avec ce titre. Une évolution qui plait puisqu'il obtiendra ici son plus gros succès Outre-Atlantique de la décennie

1975...la percée définitive se confirme aux Etats-Unis avec ce titre. Le chanteur rayonne désormais sur toute la planète et son Aura n'est pas prête de s'éteindre...

1976...petit trou d'air durant cette année 1976. Le nombre de titres produits ne faiblit pas mais c'est plutôt l'inspiration qui est un peu à la peine...

1976...un petit passage à vide qui se confirme avec ce titre qui passera carrément sous les radars. Il ne démérite pas, loin de là. Mais il va devoir se reprendre et vite afin d'éviter la sortie de route prématurée...

1977...heureusement les affaires reprennent avec ce titre. L'on se doutait avec lui que ce léger trou d'air n'allait pas durer très longtemps...

1977...la confirmation d'un talent hors norme qui va littéralement exploser durant la décennie 80 et submerger toute la planète. Quel talent !

1978...la rechute. Une année 1978 qui ne restera pas comme le meilleur millésime du chanteur, c'est clair. Mais bon, vu ce qui se profile à l'horizon, pas d'inquiétudes à avoir le concernant...

1979...ce titre là va faire un peu mieux mais l'on sent bien que le chanteur est quelque peu à la peine en cette fin de décennie 70. Le changement de décennie devrait lui faire le plus grand bien...

1979...une année 1979 de transition à l’intérêt somme toute relatif. Il va donc falloir trouver rapidement une nouvelle source d'inspiration afin d'éviter le naufrage...

1980...puis arrive CE titre ! Le titre du réveil qui permet au chanteur d'entamer la décennie 80 de façon magistrale. Un titre hallucinant qui restera incontestablement comme l'un de ses plus emblématiques. MO-NU-MEN-TAL !

1980...la machine à tubes version années 80 se met en marche. Une machine à tubes qui va tout écraser sur son passage dans les années à venir et le consacrer comme l'un des meilleurs chanteurs de tous les temps, rien que ça !

1981...l'année 1980 a posé le cadre. L'année 1981 va servir d'année de transition pour préparer la suite. Rien d'exceptionnel à attendre de cette année donc...

1981...quand 2 des plus grosses pointures du moment s'associent, le résultat est forcément à la hauteur ! 2 pointures qui vont atteindre l'un comme l'autre le statut de Légende dans les années à venir...

1981...cette reprise titre tout en finesse du titre de Johnny Mathis datant de 1957 tranche radicalement avec tout ce qu'il propose habituellement. Un titre au succès limité mais qui montre une autre facette de l'artiste...

1982...une année 1982 qui le voit revenir en force et préparer une suite qui s'annonce oufissime. Le chanteur a une maîtrise désormais totale du monde qui l'entoure et le résultat va dépasser toutes les espérances !

1982...dans la série des duos de prestige, celui-là vaut aussi son pesant de cacahuètes. Un duo surréaliste entre 2 générations qui n'ont rien en commun et qui pourtant s'accordent à merveille sur ce titre !

1983...LE méga tube qui le fait rentrer définitivement dans la légende musicale des années 80, voire dans la Légende tout court, celle avec un grand L ! Il signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie, si ce n'est de cette fin de XXième siècle. MA-GIS-TRAL !

1983...un méga hit peut en cacher un autre. La preuve avec celui-ci... Tout aussi ENORMISSIME, tout aussi efficace. Le chanteur marche littéralement sur l'eau et rien, ni personne, n'est capable à ce stade de le concurrencer !

1983...l'année de tous les records ! Une année 1983 incroyable où il enchaîne méga tube sur méga tube avec une facilité déconcertante, laissant la concurrence derrière à des années lumières...

1984...changement de millésime et une qualité qui ne faiblit pas d'un Iota. Le niveau de succès hallucinant reste constant et maintient l'artiste à un niveau de notoriété quasi sans égal

1984...en mode reggae ! S'il y a bien un domaine où on ne l'attendait pas, c'est bien celui-là. De surcroît en galante compagnie et pas des moindres une nouvelle fois. Un duo qui fonctionne parfaitement, tout comme les précédents !

1985...ce qui restera surement comme l'un de ses titres parmi les plus inspirés de la décennie. Il excelle dans tous les domaines, que ce soit Dance ou plus Intimiste. Une qualité rare qu'on ne retrouve que chez les Très Grands !

1985...le 'petit' hit de l'année. Mais un petit hit pour lui correspond à un top hit pour les autres. Tout dépend où l'on met le curseur comme on dit...

1985...là, c'est carrément 2 des plus grosses stars planétaires du moment qui se donnent la réplique et s'amusent comme des gamins. Duo de ouf, résultat de ouf !

1986...les années passent en cette décennie et le niveau de succès est toujours au beau fixe. Chaque titre produit devient instantanément un méga hit et fait du chanteur l'une des usines à tubes parmi les plus performantes du moment

1986...et l'année n'est pas finie. Ni la décennie, loin de là. L'on se demande vraiment combien de temps le chanteur va réussir à tenir à un tel niveau de réussite. C'est proprement stupéfiant !

1986...étonnamment, ce titre là ne sera même pas classé. Mais que s'est-il passé ? Il fait simplement partie de la BO du film 'Labyrinth' et toutes les BO ne connaissent pas leur heure de gloire malheureusement...

1986...cette BO là fera un peu mieux. Le succès d'une BO dépend énormément de la qualité du film qui la porte. Ceci explique surement cela...

1987...ça tabasse fort en cette année 1987 avec un Bowie une nouvelle fois au meilleur de sa forme. Mais franchement, aura-t-il connu un seul coup de pompe durant cette décennie ? Aucun, force est de constater !

1987...et ce n'est pas sur ce titre là non plus qu'il connaîtra la moindre défaillance. Une véritable machine de guerre, il n'y a pas d'autres mots !

1987...on passe d'un extrême à un autre. Après 2 titres survoltés, cette fois-ci, c'est du Bowie intimiste et tout en retenue. On prend, on prend !

1989...après une année 1988 étonnamment à vide, le chanteur ouvre en cette année 1989 la parenthèse 'Tin Machine'. Une parenthèse qui va produire des titres pendant 2 ans mais qui ne sera pas vraiment ce que l'artiste a fait de mieux...

1989...un niveau de succès très relatif pour ce groupe pour le moins pêchu et qui n'arrivera pas malheureusement à trouver sa place sur l''échiquier musical planétaire...

1991...nouveau trou d'air en 1990 où il faudra se contenter de sa reprise de son propre titre 'Fame' datant de 1975. Le voici de retour en 1991 toujours en compagnie de ses acolytes de Tin Machine avec à la clé un résultat une nouvelle fois mitigé coté Charts pour ce titre...

1992...nouvelle BO cette fois-ci pour le film 'Cool world'. Un titre qui sera d'ailleurs son seul titre de l'année. Une décennie 90 qui ne ressemble guère pour l'instant à la précédente...

1993...retour en force avec ce titre qui lui offre son premier vrai gros succès de la décennie 90. Il était temps car l'on commençait sérieusement à s'inquiéter sur la suite des événements...

1993...un titre original, loin de son univers habituel. Un titre qui aura au moins eu le mérite de montrer une autre facette du personnage...

1993...le niveau de succès est en chute libre mais le niveau qualitatif reste néanmoins à la hauteur. L'essentiel est donc préservé !

1995...nouveau trou d'air en 1994, des trous d'air qui reviennent de plus de plus souvent malheureusement. Le revoici de retour en cette année 1995 dans une forme relative. Attention danger...

1996...Bowie et les Pet Shop Boys...qui aurait pu imaginer une telle rencontre musicale... Des univers hors norme et un talent fou dans les 2 cas. Avec comme résultat final un joli top hit planétaire à la clé !

1997...le chanteur explore des voies de plus en plus tortueuses où la mélodie devient presque secondaire. Pari hautement risqué comme on dit...

1999...son dernier hit de la décennie 90. Des hits qui s'espacent de plus en plus. On pourrait penser que c'est le dernier...que néni ! Rendez-vous au prochain millénaire...

2002...il aura traversé avec succès les décennies 60, 70, 80, 90 et le voilà en 2000. Incroyable et phénoménale carrière !

2006...une décennie 2000 qui va s'avérer très compliquée à gérer avec très peu de titres produits et un niveau de succès en chute libre. Il reste tout de même de très belles rencontres comme celle-ci avec un nouveau choc des Légendes !

2013...surement l'un des plus beaux titres de toute sa carrière. Et qui sera bel et bien son dernier hit. Ou est-il maintenant...? Tout simplement reparti sur sa planète au fin fond d'une galaxie très très lointaine... Adieu David...tu nous manqueras

2013...une décennie 2010 nettement plus inspirée que la précédente, c'est clair. Le chanteur retrouve enfin le niveau qu'il n'aurait jamais du quitter. Pour notre plus grand plaisir !

2013...certes il ne retrouvera jamais plus le niveau de succès incroyable qu'il aura connu durant la décennie 80 mais la décennie 2010 le voit retrouver son inspiration de façon incroyable. Malheureusement, le destin va en décider autrement...

2014...un titre inclassable, en dehors de tous les standards du moment et qui pourtant va connaitre un parcours très honorable dans les Charts. La magie de Bowie...

2015...un titre sombre, sombre comme la période qui s'annonce à l'horizon pour l'artiste. L'aventure tire à sa fin, au sens propre comme au sens figuré. Après 50 ans d'une carrière exceptionnelle en tous points, la maladie est malheureusement en train d'y mettre un terme en le rongeant de l'intérieur...

2015...la fin se rapproche à grands pas et pourtant l'artiste se tient toujours débout. Plus pour très longtemps mais sa rage de vivre force le respect...

2016...un titre posthume qui montre une nouvelle fois tout le talent exceptionnel de cet artiste exceptionnel. Il nous aura étonné jusqu'au bout !

2017...un dernier titre tout en finesse pour clôturer cette magnifique aventure, une aventure incroyable qui aura permis à ce chanteur hors norme d'être hissé au rang de demi-dieu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 20/01/2016 18:24

Coucou. C’est une légende incontestable de la musique. Il a réussi à traverser les âges pour séduire même la jeune génération.

Nostradam 20/01/2016 18:48

Et les jeunes générations n'imaginent pas son Aura dans les années 70, ni l'influence incroyable et avant-gardiste qu'il a eu dans les pays anglo-saxons notamment. Un rebelle visionnaire toujours en avance sur son temps....

Nicholas Duprat 12/01/2016 18:18

Bonjour,
La mort de David Bowie a été un choc pour les mélomanes du monde entier ! Ce dernier a contribué grandement à faire avancer la pop culture à travers le globe. Toutefois, il laisse un héritage inestimable à cette nouvelle génération.

Nostradam 13/01/2016 08:06

L'Ombre d'un géant.... La mort de Bowie n'est pas simplement la mort d'un individu. C'est la mort d'une époque (incroyable), d'une génération (bénie), d'un style de vie (hors norme). Il incarnait également une façon de penser et d'imaginer qu'on a perdu depuis... Avec le recul, les années 80 ont surement été au niveau artistique les années les plus libres, les plus flamboyantes et les plus inventives que l'humanité ait connu au XXème siècle...

Nicholas Duprat 12/01/2016 18:16

Bonjour,
La mort de David Bowie a été un choc pour les mélomanes du monde entier ! Ce dernier a contribué grandement à faire avancer la pop culture à travers le globe. Toutefois, il laisse un héritage inestimable à cette nouvelle génération.