Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Alain Bashung fut un auteur compositeur interprète français qui avait la particularité, entre autres, d’être le chanteur le plus primé aux Victoires de la Musique.

Il démarre sa carrière musicale en 1965 lorsqu’il forme le groupe éphémère « Les Dunces » plutôt orienté Folk/Rockabilly.

En 1966, il forme un groupe avec des musiciens rencontrés à Royan avec lequel il sort un premier 45 tours « Pourquoi rêvez-vous des Etats Unis ».

Deux ans plus tard en 1968, il sort son premier single personnel « Les romantiques ».

Puis plus grand-chose jusqu’en 1972 où il participe à 3 albums de Dick Rivers.

On le retrouve en 1973 en Robespierre dans la comédie musicale « La révolution française » de Claude-Michel Schonberg.

Il sort quelques 45 tours dans les années qui suivent, certains sous le pseudo de David Bergen, d’autres sous celui d’Hendrick Darmen. Sans succès.

Il sort son premier album « Roman-photos » en 1977 mais n’a guère plus de réussite.

Suivi en 1979 de l’album « Roulette russe » qui ne fait pas mieux.

C’est en 1980 que le miracle va se produire lorsque sort le single « Gaby oh Gaby », single qui va faire un véritable malheur et se vendre à plus d’un million d’exemplaires.

Il récidive un an plus tard en 1981 lorsqu’il sort l’album « Pizza » qui contient un autre énorme hit le désormais cultissime « Vertige de l’amour ». Sa notoriété explose littéralement, le chanteur devient incontournable.

En 1982 sort l’album « Play blessures », album pour lequel le chanteur a collaboré avec un certain….Serge Gainsbourg. Malgré ce renfort de poids, l’album est un échec.

Suivi en 1983 de l’album « Figure imposée », nouvel échec car trop sombre.

Il faut attendre l’année 1984 et le single « S.O.S. amor » pour voir enfin le succès revenir.

Qui sera suivi d’une nouvelle traversée du désert entre 1986 et 1991 malgré la sortie de l’album « Passé le Rio Grande » puis de « Novice ».

C’est une femme qui va le relancer en 1991 où du moins l’album « Osez Joséphine » qui contient le single phare du même nom. L’album se vend à 350 000 exemplaires.

Nouveau succès en 1994 et changement de tonalité avec la sortie de l’album « Chatterton » dont sera extrait l’un des titres les plus emblématiques de l’artiste à savoir « Ma petite entreprise ».

Titre qui lui servira de tremplin pour aborder la dernière phase d’une carrière déjà ô combien flamboyante.

Dernière phase qui le verra produire en 1997 l'un de ses titres parmi les plus incroyables à savoir le somptueux « La nuit je mens ».

Dernier titre phare de l'artiste qui continuera à produire des titres par la suite mais qui ne rencontreront malheureusement qu'un niveau de succès assez limité.

Une magnifique aventure qui s’arrêtera définitivement le 14 Mars 2009, date à laquelle il décédera des suites d'un cancer du poumon.

Discographie (entre autres...) :

• Pourquoi rêvez-vous des Etats-Unis ? 1966

• T'as qu'à dire yeah 1967

• Tu es une petitte enfant qui fait la belle 1967

• Je vous crois 1968

• Les romantiques 1968

• La rivière 1969

• Du feu dans les veines 1971

• Bois de santal 1973

• Roman photos 1977

• Je fume pour oublier que tu bois 1979

• Bijou, bijou 1979

• Gaby oh Gaby 1980

• Vertiges de l’amour 1981

• Rebel 1981

• Ca cache quekchose 1981 

• C’est comment qu’on freine 1982

• What's in a bird 1983

• Elégance 1983

• SOS Amor 1984

• Touche pas à mon pote 1985

• Hey Joe 1985

• L’arrivée du tour 1986

• Dean Martin 1986

• Malédiction 1986

• Camping jazz 1986

• Bombez ! 1989

• Pyromanes 1989

• Étrange été 1989

• Osez Joséphine 1991

• Madame rêve 1992

• Volutes 1992

• Ma petite entreprise 1994

• J'passe pour une caravane 1994

• A perte de vue 1995

• La nuit je mens 1997

• Sommes-nous 1998

• Malaxe 1998

• Aucun express 1999

• Résidents de la République 2008

• Je t'ai manqué 2008

• Sur un trapèze 2009

• Immortels 2018

Gaby était particulièrement douée pour donner des vertiges à Alain...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1966...les tous premiers pas. Si, si, c'est bien lui. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Gaby n'est pas le point de départ de la story Bashung...

1967...un début de carrière très Yé-Yé et qui colle parfaitement aux standards de l'époque. Une soumission au système de sa part très étonnante...

1967...on ne reconnait même pas sa voix. Le voilà dans un registre Intimiste tout à fait inhabituel pour lui. Le Bashung des années 60 n'a rien à voir avec le Bashung des années 80, ça c'est clair !

1968...on le retrouve l'année suivante en mode rocker. Avec une voix qui ressemble fortement à celle d'un certain Johnny...

1968...difficile d'imaginer à quel point sa carrière était fournie à cette époque. Et il est loin d'être ridicule...

1969...une fin de décennie qui s'achève. Une première partie de carrière qui ne l'aura pas propulsé au devant de la scène mais qui prépare la suite. Et quelle suite !

1971...fini le style yé-yé, voilà venir Bashung Saison 2. La voix devient plus rauque, le style plus agressif...

1973...il signe ici un Ultimate Slow somptueux, qui passe complètement inaperçu à l'époque. Comme bon nombre de ses titres...

1977...un passage en mode Country des plus étonnant. Un artiste qui se cherche et qui ne va pas tarder à se trouver...

1979...le style et la voix qui vont créer la légende sont désormais en place. Il ne reste plus qu'à dérouler. Et pour dérouler, ça va dérouler !

1979...une année 1979 préparatoire. Personne ne l'a vu venir mais il est déjà là, à l’affût. Et il a bien bossé, c'est clair !

1980...puis arrive CE titre. La renaissance fracassante d'un extra-terrestre qui va marquer profondément et irrémédiablement la chanson française pour les 20 ans qui viennent. MA-GIS-TRAL !

1981...ce qui restera surement comme l'un de ses chefs-d'oeuvre. Un des plus gros hits de cette année là et de cette fin de XXième tout court côté Français. En seulement 2 titres, le chanteur vient de rentrer entrer directement au panthéon des meilleurs chanteurs français toutes générations confondues

1981...les hits s’enchaînent désormais de façon impressionnante. Le chanteur est sur une dynamique incroyable que rien ni personne ne pourra arrêter...

1981...un style vraiment unique en son genre, rehaussé par une voix, elle aussi, unique en son genre !

1982...un changement de millésime qui rime avec assombrissement de ce fameux style si unique. Au détriment du côté mélodique qui jusqu'alors fonctionnait parfaitement...

1983...un titre délire, totalement survolté et qui frise la sortie de route. Après un début de décennie 80 pour le moins idéal, la suite s'avère plus compliquée à gérer que prévue...

1983...le chanteur part dans des contrées musicales de plus en plus torturées. L'année 82 en aura fait les frais, 83 semble être un peu plus apaisée...

1984...retour aux fondamentaux qui ont fait son succès. Un retour gagnant qui rassure sur le fait qu'il est toujours là et surtout en pleine possession de ses moyens de nouveau

1985...un milieu de décennie qui le voit renouer avec une inspiration plus en adéquation avec son époque, c'est clair !

1985...en mode reprise de luxe sur le titre culte des Leaves et datant de 1966. Facile mais surtout efficace !

1986...certes, on est loin des Chefs d'Oeuvre du début de décennie mais l'artiste continue son petit bonhomme de chemin. Peu importe s'il y a succès ou pas...

1986...un titre étonnant qui passera totalement sous les radars. Qualité et originalité qui ne paieront pas plus que ça. Dure loi du métier...

1986...un retour d'inspiration évident mais cela ne suffit pas à remettre le chanteur sur le devant de la scène

1986...une année 1986 qui ne lui réussira pas vraiment alors que tous les titres produits méritent franchement le détour. Il y a des fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

1989...gros trou d'air de 3 ans et retour dans une forme moyenne en cette toute fin de décennie 80. Mais vu ce qui se profile à l'horizon, pas de quoi s'inquiéter...

1989...on sent une évolution sonore certaine qui va trouver son apogée dans les années à venir. Un renouveau salutaire qui va lui permettre de revenir sur le devant de la scène de façon fracassante !

1989...rechute dans le côté obscur malgré une qualité mélodique certaine. Ou va-t-il, que cherche-t-il ? A ce stade, l'on peut franchement se poser la question...

1991...le retour en Grâce. Les débuts de décennie le transcendent, c'est évident. Tout redevient désormais possible et la suite va largement le prouver. MA-GIS-TRAL !

1992...une incursion incroyable dans l'Intimiste sur un titre somptueux qui flotte littéralement dans l'air. Rarissime chez lui. MA-GI-QUE !

1992...la renaissance se confirme et s'affirme. Le Bashung nouveau est franchement inspiré, c'est le moins qu'on puisse dire !

1994...LE titre qui le remet définitivement dans la course. Incontestablement, l'un de ses morceaux parmi les plus emblématiques. Une totale réussite, tant sur le plan musical, que par le côté particulièrement réussi du clip qui l'accompagne. Magistralement MA-GIS-TRAL !

1994...et toujours cette base Country, qui fait vraiment merveille et donne à chaque titre un lyrisme des plus étonnants...

1995...une décennie vraiment exceptionnelle au niveau inspiration. Le niveau de lyrisme de certains morceaux est proprement stupéfiant et prouve une nouvelle fois que cet artiste avait vraiment un talent très largement au-dessus de la moyenne !

1997...le Chef d'Oeuvre ! Il signe ici surement son titre le plus hallucinant, le plus inspiré, le plus abouti. Une mélodie exceptionnelle portée par un texte absolument somptueux ! La PER-FEC-TION !

1998...une décennie de toute beauté qui s'achève, titre oufissime après titre oufissime. Il arrive encore à nous surprendre. Incroyable !

1998...un chanteur décidement hors norme, à tous points de vue. Et qui aura laissé dans l'histoire musicale des années 80 de véritables trésors dont il était vraiment le seul à détenir le secret...

1999...encore un titre qui flotte dans l'air de façon incroyable. Le temps est une nouvelle fois suspendu et l'on se demande vraiment où il va chercher une telle inspiration...?

2008...une décennie 2000 qui sera malheureusement la dernière. L'aventure arrive à son terme mais ça, il ne le sait pas encore...

2008...une année incroyable où le faste côtoie le funeste. Le faste avec des titres toujours aussi inspirés qui vont bientôt laisser place à une fin qui sera tout sauf happy end...

2009...un peu plus de 40 ans après ses débuts, le chanteur arrive au terme de sa carrière. Une fin imposée mais surement pas voulue. Cruel destin. Mais quelle carrière !

2018...il fait partie aujourd'hui de la légende musicale de la France au même titre que tout ceux qui l'ont précédé et ce, quelles que soient les époques. Ses chansons l'ont rendu désormais...Immortel !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article