Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Cerrone, né Jean-Marc Cerrone, est un compositeur et musicien français qui aura vendu pas moins de 30 millions de disques durant sa carrière.

C’est à 12 ans qu’il touche une batterie pour la première, cadeau de sa mère et en grandissant, ses références musicales s’orientent plutôt vers Chicago, Cream ou Santana.

C’est en 1969 que les choses s’accélèrent pour lui lorsqu’il devient directeur artistique d’une quarantaine de Clubs Med, après qu’il ait convaincu Gilbert Trigano d’engager des groupes de rock.

Mais le véritable démarrage de sa carrière musicale a lieu en 1972 lorsqu’il forme le groupe « Kongas ».

Remarqué par Eddie Barclay, qui devient le son premier producteur, il sort son premier single « Boom ». Sans réel succès.

Mais le groupe tourne pas mal et va même jusqu’à jouer au Japon.

L’aventure s’arrête en 1974 quand il décide de quitter le groupe.

En 1975, il ouvre un magasin de disque et propose notamment les premiers disques Disco venant des Etats Unis.

En les écoutant, l’inspiration lui vient et avec l’aide de son ami Don Ray qui possède un studio d’enregistrement, il réalise une maquette.

En 1976, il décide carrément de partir à Londres pour y faire un album complet. Qu’il autoproduit.

Et le résultat est purement et simplement incroyable pour l’époque, tant coté sonorité que côté durée des morceaux, pour certains, d’une durée de 16 minutes…

Toutes les maisons de disque refusent l’album « Love in C minor » et Cerrone décide donc de le distribuer lui-même.

Miracle qu’il arrive à accomplir aux Etats-Unis et le résultat est énorme : plus de 8 millions d’albums sont vendus à travers le monde.

En 1977, il sort un deuxième album « Cerrone’s paradise » mais la sonorité est trop proche du précédent d’où un succès relatif.

Cerrone décide de rebondir rapidement et compose la même année l’album « Cerrone III - Supernature ». Et cette fois-ci, c’est un véritable carton planétaire. Il s’en vendra aux alentours des 10 millions.

Le single du même nom met le feu à tous les dancefloor de la planète, idem pour le deuxième extrait « Gime me love ».

L’album « Cerrone IV – The Golden Touch » sort en 1978 et marche sur les traces du précédent.

Les singles « Rocket in the pocket » et « Look for love » cartonnent à leur tour.

En 1979, il sort l’album « Cerrone V - Angelina » avec une sonorité nettement plus orientée new-wave rock dont seront extrait les singles « Living in love » et « Call me tonight », ce dernier faisant un carton dans les clubs gays.

L’année 80 coïncide avec la sortie de 2 albums coup sur coup : « Cerrone VI » et « Cerrone VII – You are the one ».

Puis sort l’album « Back track » en 1982.

Et enfin l’album « Cerrone IX » en 1983. Aucun de ces albums ne retrouvera le même niveau d’engouement de la part du public que les précédents.

Stoppant net l’ascension fulgurante de ce petit frenchie hors norme.

Faute de succès dans les bacs, Cerrone s’est depuis reconverti dans les méga shows version Jean-Michel Jarre, occupation qui pour l’instant lui réussi plutôt bien.

Discographie (entre autres...) :

• Jungle (Kongas) 1972

• Anikana O (Kongas) 1973

• Pastel (Kongas) 1974

• Love in C Minor 1976

• Cerrone's paradise 1977

• Africanism/Gimme somme lovin'  (Kongas) 1977

• Black is black 1977

• Supernature 1977

• Give me love 1978

• Je suis music 1978

• Dr Doo dah (Kongas) 1978

• Look for love 1979

• Rocket in the pocket 1979

• Rock me 1979

• Living in love 1979

• Call me tonight 1979

• Panic 1980

• Vaudou aux Caraïbes 1980

• You are the one 1980

• Hooked on you 1980

• Tripping on the moon 1981

• Back track 1982

• Your love survived 1982

• Workout 1982

• Freak connection 1983

• Cycle's woman 1983

• Where are you now 1983

• Club underworld 1984

• The collector 1985

• Oohps, oh no ! 1986

• Flight of the Phoenix 1987

• Light of love 1988

• Heart of me 1989

• I'm gonna take a another chance on you 1990

• I want love 1990

• One more night 1992

• What hit you 1992

• I'm not sleeping 1992

• X-Xex 1993

• Loved & be loved 1993

• Woman in love 1993

• Birth 1994

• See me 1994

• Fly away 1994

• The only one 2002

• Gonna get you 2002

• Hysteria 2002

• Lie to me 2007

• Laisser toucher 2007

• Ready for the show 2007

• Supernature variations : Acte II 2010

• Supernature variations : Acte IV 2010

• Supernature variations : Acte VI 2010

• Good times I'm in love 2012

• 2nd chance 2015

• Funk Makossa 2016

• Monday night 2016

• Therapy 2016

• Illuminate me 2016

• Steal your love 2016

• Kiss it better 2017

• The impact 2019

• Resolution 2020

• Close to the sky 2020

• Summer lovin' 2022

Donnez lui de l'amour !

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1972...les tous premiers pas en mode groupé. Qui imaginerait à ce stade que le jeune batteur de ce groupe va devenir 'un des artistes majeurs de cette fin de XXième siècle...

1973...il va même obtenir son premier succès grâce à ce titre. Certes un succès mineur mais c'est toujours mieux que rien comme on dit...

1974...trois années au sein de Kongas qui lui auront permis de faire ses classes comme on dit. Tout est prêt désormais pour une suite qui s'annonce pour le moins incroyable...

1976...1000 % D I S C O. Les débuts solo et surtout fracassants de celui qui va devenir l'un des plus gros phénomènes Dance de cette fin de XXième siècle. Il décroche ici un premier méga hit planétaire qui va faire de lui l'un des plus gros phénomènes du moment, rien que ça...

1977...surtout qu'il confirma dans la foulée tout le bien qu'on pouvait penser de lui. Une aventure extraordinaire commence pour un artiste au talent vraiment hors norme...

1977...ce qui ne va pas l'empêcher de retourner jouer encore un petit peu avec ses anciens camarades de Kongas. On ne lâche pas les petits copains comme ça...

1977...le voilà qui nous revisite en mode ultra Dance le titre des Los Bravos datant de 1966. Pari osé mais pari perdu malheureusement car sa version va passer pour le moins inaperçue malheureusement...

1977...puis arrive CE titre. Il va signer ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie 70. Un ENORMISSIME tube intergalactique qui fait littéralement exploser la notoriété du chanteur et le récompense bien au delà de toutes ses espérances !

1978...il récidive un an plus tard avec un titre tout aussi ENORMISSIME. Tous les Dancefloor prennent littéralement feu avec lui, force est de constater ! Géantissime !

1978...une suite fort sympathique mais difficile de rivaliser avec les 2 joyaux précédents, c'est clair. A l’impossible, nul n'est tenu...

1978...on le retrouve une dernière fois avec Les Kongas. Un dernier titre avec eux qui va passer littéralement sous les radars et clore l'aventure en commun...

1979...retour en mode solo toujours et encore full DISCO. Un festival ininterrompu de tube Dance que rien ni personne ne peut arrêter mais ce titre là ne va pas vraiment rencontrer le même niveau de succès que ses prédécesseurs...

1979...allez, l'aventure Kongas n'était pas tout à fait finie, il restait encore un petit titre au fond de la remise. Titre qui ne changera pas grand chose quant à leur avenir en commun...

1979...après une année 1978 exceptionnelle en tous points, l'année 1979 va paraître quelque peu pâlichonne. Il va y avoir la quantité mais concernant la qualité, c'est autre chose...

1979...ça reste sympathique mais l'inspiration géniale qui avait prévalu l'année précédente semble quelque peu s'être envolée. Dommage...

1979...ce titre là tirera un peu plus son épingle du jeu mais tout juste. Il va falloir sacrément se reprendre pour éviter de disparaître purement et simplement...

1980...un passage aux années 80 qui ne voit pas de redécollage côté Charts. On ne va pas se mentir, les meilleures années sont déjà derrière...

1980...perdu pour perdu, autant tout essayer et le voilà donc dans la BO de film. Cela valait le coup d'essayer mais le résultat ne sera pas vraiment à la hauteur des espérances...

1980...qui dit changement d'époque dit changement sonorité. Bienvenue dans la planète funky music et ma foi, la transition est des plus réussie. Comme quoi, quelles que soient les modes, quand le talent est là tout va !

1980...une année 1980 qui finit tout de même nettement mieux qu'elle n'avait commencé. Pas sur que cela suffise à le ramener en tête de course mais c'est déjà ça...

1981...difficile tout de même de rivaliser avec la concurrence...l'inspiration commence à faiblir et ne correspond pas vraiment aux nouveaux standards du moment. Alors, un p'tit dernier pour la route ?

1982...l'aventure n'est pas tout à fait terminée mais il est clair que l'artiste ne fait plus partie du peloton de tête dorénavant. Il va falloir réagir et vite !

1982...dans un océan de titres Dance, il se sera aventuré une seule fois dans le domaine Intimiste. Et ma foi, le résultat est loin d'être ridicule !

1982...lui continue à y croire quoi qu'il en soit. Tant qu'il aura des choses à proposer, il considère qu'il n'a aucune raison à ce stade de jeter l'éponge...

1983...même si la reprise est timide, l'artiste résiste vaille que vaille. Pas sur que cela dure encore très longtemps mais bon...

1983...toujours aussi Dance, toujours aussi rythmé, toujours aussi endiablé. Mais ce qui fonctionnait parfaitement durant les années 70 ne fonctionne pas vraiment de la même manière durant la décennie 80...

1983...plus d'un à sa place se serait dit que cela ne valait plus la peine de continuer mais lui n'y pense même pas. A tort ou à raison ça c'est autre chose...

1984...on connaissait le Club Tropicana de Wham, titre phare de l'année précédente. Celui-ci lui ressemble étonnamment, avec un niveau de succès bien moindre malheureusement...

1985...un milieu de décennie 80 qui le voit vraiment à la peine côté Charts. Rien ne va plus autant côté albums que côté singles, la totale comme on dit...

1986...c'était bien essayé que de réunir 2 énormes stars, l'une des années 70 et l'autre des années 80. Malheureusement, la mayonnaise ne prend pas tout le temps comme on dit...

1987...il multiplie les duos mais rien n'y fait. Malgré une volonté évidente de bien faire, le public a décidé de passer à autre chose et surtout à s'intéresser à d'autres que lui...

1988...il ne lâchera rien jusqu'au bout, qu'on se le dise. Il sait bien qu'en musique tout reste toujours possible et qu'un miracle peut arriver à tout moment...

1989...c'était bien essayé que de réunir 2 énormes stars, l'une des années 70 et l'autre des années 80. Malheureusement, la mayonnaise ne prend pas tout le temps comme on dit. Tiens, j'ai comme l'impression de me répéter...

1990...il tentera même le passage à la décennie 90. Mais là, le pari n'est même plus impossible, il est carrément fou. Et pourtant, le résultat n'est pas si mal que ça. Mais cette fois-ci, c'est bel et bien la fin...

1990...on pense que c'est la fin mais c'est bien mal le connaitre. Car l'aventure va encore continuer des années, voire des décennies...

1992...déjà 20 ans de carrière au compteur. Avec les 10 premières années absolument exceptionnelles et les 10 suivantes un peu plus en retrait. Qu'en sera-t-il des 10 prochaines...?

1992...ce qui est vraiment dommage c'est qu'il ait aussi mal négocié le virage des années 80 car ce qu'il continue à proposer n'est pas dénué d'intérêt, loin de là...

1992...pourtant il suffirait vraiment de pas grand chose pour qu'il revienne sur le devant de la scène. Juste un petit coup de pouce du destin...

1993...le voici en mode Enigma. C'est bien essayé, c'est tendance mais rien n'y fait, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

1993...il tente maintenant la survitesse histoire de voir si cela ne lui réussirait pas plus. Malheureusement, ça ne changera toujours pas la donne...

1993...seuls les fans de base continuent à le suivre désormais. Du grand public qui l'a adulé en fin de décennie 70, qui imagine encore une seule seconde qu'il est toujours là ? Pas grand monde c'est sur et c'est bien ça le problème...

1994...il va traverser la décennie 90 loin du star system et des paillettes. Une traversée du désert qui aurait pu être fatale à plein d'autres mais elle ne le sera pas pour lui en tout cas...

1994...trois albums vont sortir durant cette décennie et aucun ne va lui permettre de revenir ne serait-ce qu'en queue de peloton. Franchement injuste vu la qualité globale du travail proposé...

1994...la décennie 90 n'ira pas plus loin le concernant du moins en termes de titres nouveaux. Il va falloir attendre désormais la décennie prochaine...

2002...et le revoilà une nouvelle fois, toujours fidèle au poste. Reste maintenant à savoir si la décennie 2000 lui sera plus favorable que la précédente...

2002...en tout cas la qualité est là comme toujours. Dans ces conditions, il était clair que ça valait le coup de retenter un éventuel retour en grâce...

2002...ca valait le coup d'essayer en tout cas car il va enfin retrouver le chemin des Charts. Certes le succès sera mineur mais il sera bel et bien réel...

2007...un retour pour le moins furtif car il va rechuter direct derrière. Mais il en faut plus pour l'arrêter, ça c'est certain...

2007...ce qui est sur par contre c'est que les fans de base sont ravis eux et ce depuis des décennies. Car ils savent qu'il revient toujours et encore et ce pour leur plus grand bonheur...

2007...surtout qu'il sait s'adapter à chaque changement de décennie aux dernières tendances musicales. Ca ne lui rapporte pas plus que ça mais cela lui permet d'être encore là en tout cas...

2010...il va même se permettre le luxe de remixer son Chef d'Œuvre pour le remettre au gout du jour. Vont naitre ainsi plusieurs nouvelles versions pour le moins originales...

2010...quitte à le déstructurer, autant y aller à fond. Et sur ce coup là, il va y aller à fond, c'est le moins que l'on puisse dire...

2010...un exercice de style pour le moins périlleux mais réussi au final. Venant de lui, le contraire aurait été étonnant...

2012...nouveau retour dans les Charts grâce à ce titre. Comme quoi tout reste toujours possible et il le prouve déjà depuis quelques décennies...

2015...une histoire quasiment sans paroles. Pas vraiment le genre de recette qui marche en cette décennie 2010, franchement dommage car il y a avait matière à...

2016...un choc des cultures fort sympathique mais qui ne permettra toujours pas à l'artiste de recoller au peloton. Bien essayé tout de même...

2016...pourtant il fait tout ce qu'il peut pour essayer de produire des titres qui collent parfaitement aux dernières tendances musicales du moment. Des efforts pas vraiment récompensés à leur juste mérite...

2016...qui lui en voudrait de continuer à y croire, pas grand monde c'est sur. Une volonté d'avancer coute que coute rarissime dans le métier...

2016...on aurait tant aimé que la jeune génération s'intéresse un tant soit peu à ce qu'il propose mais ce ne sera pas le cas. Du moins pour l'instant...

2016...seuls les audacieux voient la chance leur sourit. C'est ce qu'il se répète depuis des décennies et des décennies alors pourquoi pas espérer un miracle...

2017...impossible de l'arrêter en tout cas. Il ira jusqu'au bout et peu importe qu'il y ait succès ou pas, l'important étant de prendre simplement du plaisir dans ce qu'il fait...

2019...une décennie 2010 qui se termine dans les visions apocalyptiques et de fin du monde. Le message qu'il veut faire passer est clair, très clair...

2020...nouvelle décennie à rajouter à une carrière qui en compte déjà tant ! Mais comment arrive-t-il à tenir aussi longtemps dans la durée et ce malgré tous les obstacles rencontrés ? Une véritable prouesse...

2020...une carrière d'une longévité exceptionnelle et qui aura produit un nombre de titres pour le moins impressionnant. Et c'est loin d'être fini !

2022...l'on imagine donc que ce titre là ne sera surement pas le dernier. Car ion le sait désormais avec lui rien n'est jamais fini !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article