Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Sisters of Mercy est un groupe anglais formé en 1980 à Leeds par Andrew Eldritch et Gary Marx dont la particularité est d’être l’un des groupes précurseurs de la Cold Wave, variante obscure de la New-Wave et qui influencera très fortement la mouvance gothique actuelle.

Autre caractéristique notoire, ce groupe utilise depuis ses débuts une boite à rythme du nom de « Doktor Avalanche », présente à tous les enregistrements et concerts. Ce qui fait des Sisters of Mercy l’un des rares groupes à n’avoir jamais eu recours à un batteur digne de ce nom.

Le premier single notoire du groupe « Body electric » sort en 1982 et fait l’effet d’une bombe, tant sa sonorité gothico-décadente est novatrice.

En 1983, c’est le single « Temple of love » qui sort, single au succès relatif.

C’est en 1984 qu’ils vont voir leurs premiers titres classés dans le Top100 anglais avec les excellents « Body and soul » et « Walk away ». Leur notoriété augmente en conséquence.

Le premier album « First and last and aways » sort en 1985 don’t sera extrait le single “No time no cry”. Single qui n’arrive pas à égaler ses prédécesseurs. L’album quant à lui se paie la prouesse d’entrer dans le Top20 albums.

Les dissensions dans le groupe sont nombreuses et le groupe va plus ou moins imploser juste après. Pour renaître en 1987 avec la sortie de l’album « Floodland ».

Renaissance salutaire qui profite particulièrement à la nouvelle formation puisqu’ils arrivent à classer trois singles de l’album dans le Top20 singles : « This corrosion », « Dominion » et « Lucretia my reflection »

Trois ans s’écoulent avant la sortie de l’album « Vison thing » en 1990. Album plus rock et plus épuré que les précédents. Le succès est moindre mais le single « More », notamment, connaît un succès notoire en Allemagne et Nouvelle Zélande.

Ils connaîtront leur plus grand succès en 1992 avec la nouvelle version de « Temple of love » qu’Eldritch interprète en duo avec Ofra Haza et qui fera un véritable carton planétaire.

Un dernier single d’envergure « Under the gun » sortira en 1993.

A découvrir ou redécouvrir. Attention, choc sonore, âme sensible s’abstenir !

Discographie (entre autres...) :

  • The damage done 1980
  • Body electric 1982
  • Alice 1982
  • Temple of love 1983
  • Body and soul 1984
  • Walk away 1984
  • Afterhours 1984
  • No time to cry 1985
  • This corrosion 1987
  • Dominion 1988
  • Lucretia my reflection 1988
  • More 1990
  • Doctor jeep 1990
  • When you don't see me 1991
  • Under the gun 1993
Des Sœurs de la Miséricorde comme on en a rarement vues...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1980...les débuts pour le moins confidentiels d'un des groupes les plus 'noirs' de la vague New-Wave, où plus précisément de la vague Cold Wave. Une inspiration complètement hors norme...

1982...on les retrouve 2 ans plus tard et force est de constater que la sonorité a évolué. Certes, ce groupe n'est pas 'tous publics' mais il ce qu'il propose désormais tient largement la route

1982...une Alice à 10 000 lieux du Pays des Merveilles. On est loin, très loin, des Contes de Fées. Un style particulièrement sombre qui fait autant leur force que leur faiblesse...

1983...mais qu'est donc venu faire Ofra Haza dans ce délire gothique qui file à 200 km/h... La rencontre totalement improbable... Pas peur la petite...!

1984...toujours aussi noir mais la sonorité gagne en qualité année après année, force est de constater.. Conséquence logique : ils obtiennent leur premier titre classé Outre-Manche. Le groupe serait-t-il en train de s'assagir ? Bonne question...

1984...une année qui leur permet enfin d'exister au plus haut niveau. Nouveau titre classé et début de la reconnaissance, la vraie !

1984...surement l'un de leurs titres les plus incroyables...et les plus glauques aussi. Âmes sensibles et dépressifs s'abstenir !

1985...l'évolution est lente mais certaine. Après les excès des débuts, on tend de plus en plus vers une sonorité New-Wave classique...

1987...leur premier hit planétaire. Les efforts de réadaptation ont payé. Le groupe a rejoint le commun des mortels...

1988...le groupe est désormais en vitesse de croisière et maîtrise désormais parfaitement son sujet. Avec à la clé des hits qui s’enchaînent...

1988...dans la même veine. Une année 1988 qui les voit dérouler au plus haut niveau avec une facilité évidente. Une reconnaissance largement méritée !

1990...ce qui restera comme leur plus gros hit. Il leur aura fallu quasiment 10 ans pour enfin trouver la bonne recette et surtout trouver leur vraie place au sein de l'Elite. E-NOR-MI-SSIME !

1990...et toujours cette voix hallucinante. Surement l'une des plus sombres et torturées de toute l'histoire musicale de cette fin de XXème siècle. Mais c'est aussi cette voix, tout aussi paradoxal que cela puisse paraître, qui aura fait en partie le succès de ce groupe.

1991...la dynamique du succès qui portait le groupe jusqu'alors va malheureusement prendre fin avec ce titre. La suite va s'avérer nettement moins favorable pour le groupe...

1993...dernier hit d'envergure qui rime également avec dernier single. Sur un duo ! Et ma foi, ça fonctionne particulièrement bien. Incroyable mais vrai... Qui l'aurait cru ?!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article