Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Le Concours de l’Eurovision est un concours de chansons annuel organisé par l’UER (Union Européenne de Radio-Télévision) et organisé pour la première fois le 24 Mai 1956 par Marcel Bezençon, directeur général de la télé publique Suisse. Concours calqué à ses débuts sur celui de San Remo né quelques années auparavant en 1951.

La première édition voit la participation seulement de 7 pays : l’Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse. Un concours remporté pour la première fois par…la Suisse.

Cette première édition interdit les prestations de groupe ainsi que toute chorégraphie mais autorise les pays à présenter 2 chansons (compte tenu du faible nombre de participants).

Changement de règles à partir de l’année suivante avec une seule chanson possible par pays et l’autorisation donnée aux duos de se produire. Trois nouveaux pays intègrent la compétition : le Royaume-Uni, le Danemark et l’Autriche. Autre nouveauté, les membres du jury sont désormais contactés par téléphone et ne peuvent plus voter pour leur propre pays.

L’année 1958 voit l’ajout d’une règle qui impose au pays vainqueur d’organiser l’édition suivante chez lui et l’arrivée de le Suède en nouveau pays compétiteur. L’année suivante en 1959, c’est au tour de Monaco d’intégrer le concours à son tour.

En 1960, le concours se déroule un Mardi et ce sera la dernière édition à être organisée en semaine. Dorénavant, le concours aura lieu uniquement le week-end. C’est la France qui gagne cette année là avec la chanteuse Jacqueline Boyer et son titre « Tom Pillibi ». Titre qui va devenir le premier titre gagnant l’Eurovision à connaitre un énorme succès dans le reste de l’Europe. Nouveau participant cette année là : la Norvège.

En 1961, trois nouveaux pays font leur entrée dans la compétition : l’Espagne, la Finlande et la Yougoslavie.

Nouvelle règle en 1962 avec l’arrivée du Nul Point, règle qui englobe les 4 pays n’ayant eu aucun point et finissant donc bons derniers…

L’année 1964 voit l’arrivée d’un petit nouveau avec le Portugal. Autre nouveauté, c’est l’arrivée d’un superviseur dépêché par l’UER et qui devra chaque année superviser le déroulement du vote et en valider les résultats.

Le concours est diffusé à partir de 1965 dans toute l’Europe de l’Est et agrandi considérablement son niveau d’audience. C’est le Luxembourg qui l’emporte cette année là avec la chanteuse France Gall et son titre « Poupée de cire, poupée de son ». Titre qui devient le premier titre du concours a connaitre un succès non seulement européen mais également planétaire. Nouveau participant cette année là : l’Irlande.

Le concours est diffusé en couleur à partir de l’année 1968 et le règlement évolue un an plus tard en 1969 car 4 pays sont déclarés vainqueurs ex-aequo cette année là : l’Espagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Un fait unique qui va déclencher une énorme polémique et forcer les organisateurs à revoir totalement le mode d’attribution des points.

Nouveauté de l’année 1970 : l’apparition de courts-métrages qui présentent chaque candidat avant sa prestation sur scène.

L’année 1971 voit l’arrivée de Malte en nouveau pays participant puis deux ans plus tard en 1973 c’est au tour d’Israël d’intégrer le concours.

Fait marquant de l’année 1974 : la victoire d’un petit groupe Suédois nommé...Abba et qui est surtout le premier groupe a gagner avec une chanson qui ne sera pas chantée dans la langue d’origine du pays participant. Autres fait remarquable, le titre est un tel succès qu’il est le premier titre du concours à rentrer dans le classement du Billboard Hot 100 américain, une véritable prouesse. La Grèce rentre à son tour dans le concours cette année là.

L’année 1975 voit l’introduction d’un nouveau système d’attribution de points avec le fameux « 1,2,3,4,5,6,7,8,10,12 », système qui amplifie le suspense mais allonge considérablement la durée de vote finale. Nouveau participant cette année là : la Turquie.

Seuls faits marquants dans les années qui vont suivre : l’arrivée du Maroc en 1980 et de Chypre en 1981.

Nouvelle innovation majeure à partir de l’année 1983 avec l’arrivée des micros sans fils.

Nouveau Pays à intégrer le concours en 1986 : l’Islande.

Puis en 1987, c’est l’arrivée des sponsors et la décision de l’UER de limiter le nombre de participants à 22 afin de limiter à 3 heures la durée du concours.

Une fin de décennie 80 qui voit l'année 1989 secouée par une polémique concernant le très jeune âge de 2 des participants : l’Israelien Gili est seulement âgé de 12 ans et la française Nathalie Pâque seulement âgée de 11 ans. Ce qui va obliger les organisateurs à imposer un âge minimal de 16 ans dorénavant pour pouvoir participer.

La chute du mur de Berlin et la dislocation de l’ex bloc de l’Est va forcer une nouvelle fois les organisateurs à revoir en 1993 le nombre de participants au concours en l’augmentant à 25. Une année qui voit l’entrée de 3 nouveaux pays que sont la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine et la Croatie.

Nouvelle règle l’année suivante en 1994 pour réguler le trop grand nombre de pays participants : la relégation. Les 6 pays qui terminent derniers désormais ne peuvent concourir l’année suivante. Une année 1994 qui voit l’arrivée massive de nouveaux pays avec l’Estonie, la Roumanie, la Slovaquie, la Lituanie, la Hongrie, la Russie et la Pologne !

Nouveauté de l’année 1997 : le télévote. Les spectateurs peuvent désormais voter par téléphone et la mesure est mise en place au départ uniquement dans 5 pays : l’Allemagne, l’Autriche, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Les spectateurs vont jouer le jeu massivement et le principe va être généralisé à tous les autres pays par la suite.

L’année 1998 voit l’arrivée de la Macédoine du Nord et sera surtout marquée par la victoire polémique de l’Israélienne Dana International, première femme Trans à remporter le concours.

En 1999, l’UER décide de favoriser ses plus gros contributeurs en leur offrant des places automatiques en finale et ce quel que soit leur résultat des années précédentes. C’est ainsi que l’Allemagne, l’Espagne, la France et Royaume-Uni se retrouvent dotés de ce passe-droit (passe-droit qui sera étendu à l’Italie à partir de l’année 2011). Les orchestres sont également supprimés cette année là au profit uniquement des bandes son.

Nouveau pays à intégrer le concours en 2000 : la Lettonie.

Le début de décennie 2000 voit les pays surenchérir au niveau moyens alloués à l’organisation du concours et surtout à la démesure des technologies utilisées et des salles accueillant le concours avec un record pour le Danemark en 2001. Pays qui décide d’organiser le concours au Parken Stadium, salle pouvant accueillir pas moins de 35000 personnes !

En 2004, nouvelle arrivée massive de pays avec la Biélorussie, l’Andorre, l’Albanie et la Serbie-Monténégro. Ce qui va obliger l’UER à organiser des demi-finales afin de maintenir le même nombre de participants en finale malgré un nombre record de pays participants.

L’année 2005 voit l’entrée de 2 nouveaux participants : la Moldavie et la Bulgarie. Puis ce sera au tour de l’Arménie en 2006.

Une année 2006 marquée par la victoire du groupe de heavy métal finlandais Lordi, groupe qui va autant choquer que fasciner pour sa prestation sur scène où ses membres sont déguisés en monstres.

La Géorgie, du Monténégro, de la Serbie et de la Tchéquie intègrent à leur tour le concours en 2007.

Une année 2007 une nouvelle fois controversée avec la suprématie écrasante des pays de l’Est au détriment des pays de l’ouest grâce notamment à des votes partisans. Une controverse qui pousse l’UER à reformer pour la énième fois en 2009 le système des votes avec la mise en place d’un système de vote basé sur le vote des téléspectateurs auquel se rajoute le vote d’un jury de 5 spécialistes.

2014 restera comme l’une des années parmi les plus incroyables mais également les plus controversées avec la victoire pour l’Autriche de Conchita Wurtz. Une Conchita Wurtz qui n’est autre que le chanteur-Drag Queen Thomas Neuwirth, lequel va se produire sur scène en femme à barbe…

L’année 2018 sera quant à elle marquée par la victoire d’une nouvelle chanteuse hors norme à savoir la chanteuse Israélienne Netta Barzilai, laquelle arborera un look d’inspiration japonaise pour le moins étonnant compte tenu d'une morphologie pour le moins atypique…

Un concours musical qui sera devenu en 50 ans une véritable référence autant par le nombre d’artistes de talent qui s’y seront produits que par le nombre de polémiques et de scandales qu’il aura engendré…

Affaire donc à suivre...

A découvrir ou redécouvrir.

Vainqueurs (1956 à 1977) :

  • Lys Assia - Refrain 1956
  • Corry Broken - Net als toen 1957
  • André Claveau - Dors mon amour 1958
  • Teddy Scholten - Een beetge 1959
  • Jacqueline Boyer - Tom Pillibi 1960
  • Jean-Claude Pascal - Nous les amoureux 1961
  • Isabelle Aubret - Un premier amour 1962
  • Grethe et Jorgen Ingmann - Dansevise 1963
  • Gigliola Cinquetti - Non ho l'età 1964
  • France Gall - Poupée de cire, poupée de son 1965
  • Udo Jurgens - Merci chérie 1966
  • Shandie Shaw - Puppet on a string 1967
  • Massiel - La, la, la 1968
  • Salomé - Vivo cantando 1969
  • Frida Boccara - Un jour un enfant 1969
  • Lenny Kuhr - De troubadour 1969
  • Lulu - Boom bag-a-bang 1969
  • Dana - All kinds of eveything 1970
  • Séverine - Un banc, un arbre, une rue 1971
  • Vicky Leandros - Après toi 1972
  • Anne-Marie David - Tu te reconnaitras 1973
  • ABBA - Waterloo 1974
  • Teach In - Ding-A-Dong 1975
  • Brotherhood Of Man - Save your kisses for me 1976
  • Marie Myriam - L'oiseau et l'enfant 1977
Concours de l'Eurovision Partie 1

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1956...à l'origine de la génèse du commencement d'un des plus célèbres télé-crochets de l'histoire. Et qui est parti pour dure des décennies et des décennies. Première gagnante : cette jeune Suissesse qui restera dans l'histoire comme celle qui aura inauguré le concept...

1957...la première année aura permis de présenter plusieurs chansons par participant. Cette année 1957 ne le permettra plus. Les duos sont désormais autorisés à concourir, les pays ne peuvent plus voter pour eux-mêmes et les jurys sont désormais contactés par téléphone. Ce sera une jeune hollandaise qui gagnera cette année là...

1958...la seule nouveauté de l'année sera au pays gagnant d'organiser l'édition suivante chez lui. Cette année 1958 permettra à la France de l'emporter pour la première fois...

1959...une année de transition où il ne se passera pas grand chose sinon cette nouvelle victoire pour les Pays-Bas. Les Pays-Bas gagneront souvent aux débuts, tout comme la France. Nettement moins par la suite...

1960...le concours aura lieu cette année là un mardi soir. Ce sera bel et bien la dernière fois que cela arrivera car il sera désormais organisé uniquement le week-end. A part ça nouvelle victoire pour la France, un des premiers titres vainqueurs à devenir un succès dans toute l'Europe par la suite...

1961...première victoire pour le Luxembourg. Des victoires pour le Luxembourg il y en aura d'autres par la suite et la plupart, comme celle-ci, seront obtenues par des chanteurs non Luxembourgeois...

1962...l'année 1962 voit l'arrivée d'un nouveau système de vote et 4 pays ne recevront aucun point. C'est l'apparition du 'nul point'. Troisième victoire pour la France, une des dernières...

1963...pas d'évolutions notoires l'année suivante et victoire du Danemark, une première. Il y aura peu de victoires de la part de ce pays et il leur faudra attendre 37 ans pour rééditer l'exploit...

1964...nouveauté de l'année : désignation d'un superviseur sur place par l'UER (Union Européenne de Radio-Télévision) qui doit surveiller le vote et contrôler les résultats. Première également, la victoire d'un jeune Italienne qui va faire de son titre un énorme succès dans toute l'Europe...

1965...le Concours est désormais retransmis dans les Pays de l'Est à partir de l'année 1965, autre grande nouveauté. Encore une Française qui gagne pour le Luxembourg et qui va faire de ce titre un énorme succès non seulement européen mais également planétaire !

1966...première victoire de l'Autriche, une des très rares victoires de ce pays. Il faut dire que la langue allemande n'aide pas pour les victoires à l'International...

1967...seul fait remarquable de cette année 1967, le fait que Sandie Shaw va chanter pieds nus sur scène. Ce sera la seule et unique fois où cela se produira...

1968...grande nouveauté de l'année, la couleur ! Le Concours est désormais retransmis en couleurs mais pour l'instant uniquement 6 pays pourront en bénéficier : Allemagne, France, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse...

1969...une des premières grandes controverses du concours : cette année là, 4 pays vont finir à la première place (France, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni) ! C'est le tôlé général et les organisateurs vont devoir sérieusement revoir leur système de vote pour éviter que cela ne se reproduise...

1970...comme il y a eu 4 vainqueurs l'année précédente, le pays organisateur dû être tiré au sort : ce sera les Pays-Bas qui l'emportera. Sinon grande nouveauté de l'année : les courts-métrages de présentation des candidats avant chaque prestation. Et surtout première victoire de l'Irlande...

1971...première année où les groupes de 3 à 6 personnes sont autorisés à se produire. Une année où la controverse est de retour avec des suspicions d'attributions de notes médiocres à certaines chansons phares de la part de certains pays afin de favoriser les leurs. La victoire fut Monégasque mais toute l'équipe, de la chanteuse à l'orchestre, était française...

1972...le Concours ne sera pas organisé à Monaco cette année malgré sa victoire l'année précédente et ce faute de moyens ! Monaco n'arrivera jamais à se mettre d'accord avec la France pour l'organiser et ce sera au final le Royaume-Uni qui le reprendra à son compte. Nouveauté de l'année : un grand écran mural apparait désormais sur scène...

1973...changement de règle notoire : les pays peuvent désormais chanter dans une langue autre que leur langue d'origine. C'est ainsi que 3 pays scandinaves vont lancer la mode de chanter en anglais : Finlande, Norvège et Suède. Une nouveauté qui va profiter l'année suivante à un autre groupe et pas des moindres...

1974...ce qui restera incontestablement comme la chanson la plus emblématique de tout le concours ! Le monde ébahi découvre un petit groupe scandinave sorti de nulle part et qui va devenir dans les années à suivre l'un des groupes parmi les plus marquants de cette fin de XXième siècle, rien que ça ! Cerise sur le gâteau, cette chanson sera la première du Concours à réussir la prouesse d'être classée dans le Billboard Hot 100 américain !

1975...introduction du fameux système de vote à points "1,2,3,4,5,6,7,8,10,12". Nouveau système de vote qui va considérablement allonger la durée du vote mais qui va en accroitre d'autant le suspens...

1976...nouveauté de l'année : l'introduction du playback instrumental à partir du moment où l'orchestre n'est pas capable de produire la sonorité désirée. Autre nouveauté, les interview d'artistes dans les coulisses. La chanson qui gagnera cette année là sera un énorme succès et se vendra à plus de 6 millions d'exemplaires, rien que ça...

1977...étonnamment, les organisateurs décident de revenir en arrière sur la règle du 'chanter dans n'importe quelle langue' et réinstaurent l'obligation de chanter dans la langue d'origine. Le groupe autrichien Schmetterlinge va se faire particulièrement remarquer cette année là par ses costumes pour le moins originaux : blanc devant avec un cœur rouge, noir derrière avec des billets de banque accrochés et un masque grimaçant à l'arrière de la tête. Un côté provoquant dont bon nombre de groupes vont s'inspirer dans les années et les décennies qui suivront, pour le meilleur, et parfois pour le pire...

___________________________________

A Suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article