Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Blue Nile est un groupe écossais formé en 1981 et composé de Paul Buchanan, Robert Bell et Paul Joseph Moore. Le nom du groupe serait une référence au livre de l’écrivain austalien Alan Moorehead.

Leur premier single “I love this life” sort l’année de leur formation mais le label RSO Records qui devait sortir le disque fait faillite, empêchant ainsi la sortie de ce dernier.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les débuts du groupe se font sans batteur. La base de leur sonorité est donc exclusivement électronique.

Il faut attendre l’année 1984 pour les voir sortir leur premier album « A walk across the rooftops ». Un album financé non pas par un label mais par une société baptisée Linn Products et spécialisée dans le matériel Hi-Fi…

L’album connait un succès notoire, notamment grâce aux critiques particulièrement élogieuses de la presse spécialisée. Deux singles en seront extraits, “Stay” and “Tinseltown in the rain ».

La suite s’avère plus compliquée avec une pression énorme de la part de Linn pour réaliser l’album suivant dans des délais trop rapides. Ce qui crée de fortes tensions entre le groupe et la société, bloquant ainsi la réalisation d’un album dans les délais impartis. Société qui au final revent le groupe à Virgin Records.

Le deuxième album « Hats » ne sort donc qu’en 1989. Les cinq ans de réalisation de ce dernier auront payé au final car l’album fait un carton. Cette fois-ci, ce sont trois singles qui connaîtront les faveurs du public avec en premier le magnifique « The downton lights ». Suivi de peu de « Headlights on the parade ». Et enfin de « Saturday night » qui restera comme leur single le mieux classé de toute leur discographie.

Sept ans vont séparer « Hats » de « Peace at last » qui sort en 1996. Changement de sonorité évidente avec cet album qui fait la part belle à l’acoustique. Chose qui n’a pas l’air de déstabiliser les fans puisque l’album réalise une nouvelle fois des scores de ventes non négligeables. Par contre, le seul single extrait de l’album « Happiness » ne réalisera qu’un parcours assez modeste.

Cette fois-ci, il va falloir patienter 8 ans avec de voir la sortie en 2004 de l’album « High ». Album phare du groupe car il restera comme le mieux classé de tous, tout comme le single « I would never » qui sera le seul single issu de l’album.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I love this life 1981
  • Stay 1984
  • Tinseltown in the rain 1984
  • The downton lights 1989
  • Headlights on the parade 1990
  • Saturday night 1991
  • Happiness 1996
  • Tomorrow morning 1996
  • I would never 2004
  • Stay close 2004
En hommage à Alan...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1981...les débuts prometteurs d'un p'tit groupe qui va révéler tout son potentiel par la suite. Et il en a, c'est clair !

1984...le titre de la révélation. Un titre qui va les faire passer de l'ombre à la lumière et changer radicalement leur destinée. Une reconnaissance largement méritée !

1984...une suite de même calibre. La confirmation d'un talent évident et d'un style vraiment à part, 2 qualités non négligeables pour figurer parmi l'Elite !

1989...surement l'un de leurs plus beaux titres. Une inspiration de très haut niveau qui produit un titre qui ne l'est pas moins. MA-GI-QUE !

1990...et que dire de celui-là ! Tout en étant très électronique, ce morceau flotte littéralement dans l'air. Un savoir faire dans le domaine 'à émotions' qui force le respect...

1991...en mode Ultimate Slow. Une lenteur qui sublime ce titre hautement inspiré et qui montre toute leur polyvalence une nouvelle fois. Quel talent !

1996..un changement de sonorité évident avec ce passage en mode acoustique. Et ça fonctionne parfaitement aussi !

1996...déjà 15 ans de présence et pas une ride au compteur. Certes le groupe se maintient dans un style qui lui est propre et qui ne colle pas vraiment aux standards du moment. Mais l'inspiration, elle, est de qualité certaine et c'est ça l'essentiel !

2004...leur deuxième morceau le mieux classé. Il aura fallu attendre la décennie 2000... Comme quoi, tout arrive à qui sait attendre !

2004...quoi de mieux pour finir cette magnifique aventure que de la finir tout en douceur. Ils livrent ici un nouveau titre au lyrisme certain qui leur permet de sortir par la très grande Porte !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article