Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Flying Pickets est un groupe anglais formé par Brian Hibbard en 1982 à partir d’un groupe d’acteurs en provenance du 7:84 Theatre Group et dont la particularité est de chanter A cappella. Le groupe sera ainsi composé, en plus de son fondateur, de Rick Lloyd, Gareth Williams, David Brett, Ken Gregson et Red Stripe.

Le nom du groupe serait une référence aux grévistes volants qui se seraient illustrés durant la célèbre grève des mineurs entre 1972 et 1974. Un groupe qui va dès le départ se démarquer des autres rien que par son style unique en son genre : les énormes Favoris d’Hibbard, le maquillage des yeux de Stripe ainsi que le port de costumes pour le moins voyants du reste de la troupe.

Leur premier single qui sort en 1983 est en vérité une reprise de luxe du titre de Yazoo « Only you » sorti l’année précédente. Et quelle reprise !Le groupe va faire un véritable carton planétaire et se voir propulsé de façon fracassante sur le devant de la scène.

Leur premier album « Lost boys » sort lui un an plus tard en 1984. Album qui connaît à son tour un succès non négligeable mais qui montre déjà un certain tassement concernant l’engouement du public pour le groupe.

Une année 84 qui coïncide avec les énormes grèves de mineurs Outre-Manche et durant laquelle le groupe va énormément s’investir justement pour supporter ces derniers. Un soutien qu’ils vont payer au prix fort car une partie des radios, des maisons de disques et des disquaires vont décider de les boycotter purement et simplement.

Une marginalisation qui sera malheureusement fatale au groupe et tout ce qui sortira par la suite, singles comme albums, ne trouveront qu’un très faible écho de la part du public.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Only you 1983
  • When you’re young and in love 1984
  • So close 1984
  • Who’s that girl 1984
  • Only the lonely 1985
  • Sealed with a kiss 1985
  • Take my breath away 1986
  • Englishman in New York 1991
  • Tainted love 1992
Les piquets volants...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour faire rentrer le groupe One Shot dans la légende musicale des années 80. Le tout grâce à cette version revisitée et surtout particulièrement originale du titre de Yazoo datant de 1982. MA-GIS-TRAL !

1984...cette fois-ci c'est un titre des Marvelettes datant de 1967 qu'ils remettent au gout du jour, du moins à leur gout à eux. Malheureusement, cette suite n'aura pas vraiment le même niveau de succès que le titre précédent...

1984...les débuts furent fracassants, la suite va être nettement plus compliquée à gérer. Leur style totalement décalé aura marché sur un titre, nettement moins sur les autres malheureusement...

1984...ils ne déméritent pas, c'est clair, en reprenant l'un des titres phares d'Eurythmics et datant de 1983. Mais à l'heure des synthés et des boites à rythme, leur style si particulier ne trouvent que peu d'écho notamment auprès du jeune public...

1985...ça ne les empêche pas d'avancer en tout cas. Même si le succès se limite essentiellement à l'Angleterre, ils y croient encore. Plus pour longtemps malheureusement...

1985...cette version revisitée d'un des titres phares de la décennie 60 et interprétée par Brian Hayland à l'époque est loin d'être ridicule. Mais cette fois-ci, la messe est dite, le groupe sort définitivement des Charts...

1986...cette fois-ci, ils s'attaquent au titre phare de Berlin et qui date de la même année. Du bon boulot une nouvelle fois mais sans plus de résultats derrière...

1991...ils tenteront même le passage à la décennie 90 avec cette reprise du titre de Sting datant de 1988. Ce qui ne marchait plus durant la décennie 80 ne risque pas de fonctionner durant la décennie 90. Bien essayé mais pari perdu d'avance...

1992...ils s'attaquent pour finir à l'énormissime titre de Soft Cell datant de 1981, version qui était déjà une reprise du titre original de Gloria Jones datant de 1965. Un dernier titre pour clore une aventure pour le moins originale !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

HENRY 23/04/2020 00:05

Un grand merci pour cette excellente rétrospective. Je donnerais beaucoup pour la résurrection de Brian HIBBARD et du groupe tel qu'il était composé à ses débuts car il se dégageait alors une grande chaleur humaine de leurs interprétations, sans doute due à une pureté (mais oui, une pureté ...), une simplicité et une spontanéité devenues très rares aujourd'hui. Merde, faudrait pouvoir faire marche arrière, rembobiner le film, car oui, c'était "mieux avant" :-(

Nostradam 23/04/2020 07:25

Merci Henry pour ce commentaire fort sympathique ! Effectivement, un groupe hors norme pour une époque hors norme !