Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Kano est un concept-projet italien monté en 1979 à Milan par Luciano Ninzatti, Stefano Pulga et Matteo Bonsanto. Trio qui choisira comme leader du groupe le chanteur d'origine antillaise Glen White.

Le groupe livre un premier titre de gros calibre au tout début de la décennie 80 avec le single « I’m ready ». Titre extrait de l’album éponyme qui sort la même année et qui va produire d’autres singles intéressants comme « It’s a war », « Now baby now » et autres « Ahjia ».

Nouvel album « New-York cake » un an plus tard en 1981, album qui produit un premier hit avec le titre « Baby not tonight » mais aussi, et surtout « Can’t hold back (Your lovin) ». Single qui va offrir au groupe son premier hit de classe mondiale.

Mais c’est surtout l’album suivant « Another life » et surtout le single qui porte le même nom qui va apporter gloire et fortune en 1983 au trio. Le single fait un véritable carton planétaire et va enflammer tous les Dancefloor de la planète cette année là.

L’aventure n’ira pas plus loin mais aura au moins eu le mérite de produire l’un des titres Dance parmi les plus emblématiques de la décennie. N’est-ce pas l’essentiel…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I’m ready 1980 
  • Now baby now 1980 
  • Ahjia 1980 
  • Cosmic voyager 1980 
  • It’s a war 1980 
  • Baby not tonight 1981 
  • Don’t try to stop me 1982 
  • Can't hold back (Your lovin) 1982 
  • Another life 1983 
  • Queen of witches 1983
  • I need love 1983 
  • China star 1983 
  • This is the night 1983
Une autre vie...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1980...premier titre et...déjà premier succès. C'est ce qu'on appelle un départ pour le moins idéal. Reste maintenant à confirmer que ce ne fut pas qu'un coup de chance...

1980...pour la confirmation, il va falloir être un peu patient. Les titres vont s'enchainer mais sans pour autant réaliser des scores de ventes qui leur permettraient d'être classés. Du moins durant cette année 1980...

1980...ils sont loin d'être ridicules mais il va falloir hausser quelque peu le niveau de jeu pour espérer produire un premier single de gros calibre...

1980...le groupe va produire pas moins de 5 titres cette année là. Avec un niveau de succès des plus réduits sauf sur le premier titre. Peut et doit mieux faire !

1980...le dernier titre de l'année 1980. Une année de rodage pourra-t-on dire. Reste maintenant à produire LE titre qui va tout changer...

1981...la production de titres est désormais réduite de façon drastique. Mais comme on dit, mieux vaut la qualité que la quantité. Et ça commence à payer avec ce titre...

1982...petit trou d'air en ce début d'année 1982 mais rien d'inquiétant à ce stade. Surtout lorsqu'on voit ce qui se profile à l'horizon...

1982...ca y est, cette fois-ci sera la bonne. Du moins pour la mise en chauffe des moteurs de la fusée. Car pour le grand décollage, c'est juste après...

1983...et le grand décollage, LE voilà ! Le groupe va livrer ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie et enflammer tous les Dancefloor de la planète par la même occasion. Avec à la clé un ticket direct pour la postérité bien sur. E-NOR-MI-SSIME !

1983...la production de titres s'était considérablement ralentie mais est repartie sacrément à la hausse en cette nouvelle année. Avec de très bonnes surprises et de moins bonnes forcément...

1983...le premier titre aura raflé malheureusement tous les suffrages. Tout ce qui sortira après lui ne connaitra qu'un niveau de succès des plus limités...

1983...quoi qu'il en soit, aucun titre n'aura été de piètre qualité et l'ensemble tient vraiment la route. N'est-ce pas l'essentiel...?

1983...un dernier titre pour clore une bien belle aventure qui aura produit l'un des titres parmi les plus emblématiques de la décennie. Largement suffisant pour mériter notre respect comme on dit...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article